Menu

Portes ouvertesVisitez un élevage de Montbéliardes du Maine-et-Loire le 15 mars

Maxime Léridon ouvre les portes de son élevage de Montbéliardes le 15 mars 2018 à Sainte-Gemmes d'Andigné (49). (©Montbéliarde Association)
Maxime Léridon ouvre les portes de son élevage de Montbéliardes le 15 mars 2018 à Sainte-Gemmes d'Andigné (49). (©Montbéliarde Association)

L'Earl Léridon à Sainte-Gemmes-d'Andigné (49) ouvre les portes de son élevage montbéliard le 15 mars 2018. Au programme : résultats économiques, autonomie protéique, projet bâtiment et atouts de la race par rapport au système.

Maxime Léridon ouvre les portes de son élevage de Montbéliardes le 15 mars 2018 à Sainte-Gemmes d'Andigné (49)
Maxime Léridon ouvre les portes de son élevage de Montbéliardes le 15 mars 2018 à Sainte-Gemmes d'Andigné (49). (©Montbéliarde Association)

Jeudi 15 mars 2018, l'Earl Léridon située à Sainte-Gemmes d'Andigné (49) ouvre ses portes de 10 h à 16 h pour une visite de l'élevage de Montbéliardes. Cette journée co-organisée par Montbéliarde Association et le syndicat des éleveurs montbéliards du Maine-et-Loire est l'occasion de découvrir un système alliant productivité et autonomie. Maxime Léridon, le chef d'exploitation élève 60 laitières à 7 700 litres de moyenne sur un système fourrager fait de maïs et d'herbe.

Lors de la visite, la Chambre d'agriculture présentera les résultats économiques de l'exploitation y compris les coûts de production. Pour atteindre son objectif d'autonomie protéique (atteint à 70 %), l'éleveur présentera les actions mises en place. L'aspect bâtiment sera également abordé au cours de la journée puisque Maxime Léridon projette d'investir dans un bâtiment vaches laitières dans les années à venir. Enfin, la race montbéliarde sera à l'honneur puisque le système de sélection du troupeau sera présenté ainsi que son efficacité économique.

Rédactrice en chef de Web-agri

Réagir à cet article

Sur le même sujet