Menu

Prix en bovins viandeEgalim 2 : la FNB dénonce les réticences de la grande distribution

Alors que la loi Egalim 2, destinée à sécuriser le revenu des producteurs, a été promulguée le mois dernier, la Fédération nationale bovine dénonce « l’attitude irresponsable des acteurs de la grande distribution », qui refusent la publication de l’indicateur de coût de production.

Promulguée en octobre, la loi Egalim 2 a l’objectif de sécuriser le prix de la matière première agricole dans les négociations commerciales, en se basant notamment sur les indicateurs de coûts de production, définis par les interprofessions.

Néanmoins, dans la filière bovine, « la publication de l’indicateur de coût de production des éleveurs, prévue par la loi, est encore refusée par les deux fédérations représentant la grande distribution, FCD (Fédération du Commerce et de la Distribution) et FCA (Fédération du Commerce Coopératif et Associé) », a dénoncé le 23 novembre la FNB, dans un communiqué. Or, la méthode de calcul et d’actualisation de l’indicateur a été actée à l’unanimité depuis un accord interprofessionnel du 22 mai 2019, rappelle le syndicat.

« Si la volonté politique semble réelle, pour répondre à l’urgence de la situation des éleveurs – dont l’actuelle forte décapitalisation du cheptel est un symptôme déjà bien visible -, la grande distribution reste, pour sa part, parfaitement étrangère à cette souffrance quotidienne des femmes et des hommes qui travaillent dans leur filière », regrette la FNB, qui en appelle au ministre de l’agriculture pour « durcir le ton » et faire respecter la loi.

Réagir à cet article

Sur le même sujet