Menu

Surveillance du troupeauDes caméras pour faciliter le travail de l'éleveur

Les caméras de surveillance rendent les astreintes moins contraignantes (©Terre-net Media)
Les caméras de surveillance rendent les astreintes moins contraignantes (©Terre-net Media)

Les caméras permettent de surveiller le troupeau tout en évitant les déplacements et réduisent ainsi la pénibilité du travail. Un bon moyen, par exemple, de garder un œil sur les vêlages, ou d’identifier plus facilement les chaleurs.

Si la surveillance à distance des étables ne date pas d’hier, la technologie offre aujourd’hui de plus en plus de possibilités : détection des mouvements, enregistrement sur demande, vision nocturne ou panoramique… avec l’augmentation de la taille des troupeaux et la multiplication des bâtiments d’élevage, la caméra peut être un bon moyen d’améliorer ses résultats techniques. Comme Richard, vous pourrez surveiller votre troupeau n’importe où, sur n’importe quel écran sans effort.

Combiner caméra et détecteur de vêlage pour suivre les mises-bas

La caméra offre à l’éleveur davantage de confort de travail. Grâce à elle, il est possible de laisser vêler les vaches seules tout en gardant un œil sur le box de vêlage pour intervenir en cas de besoin. Associée à des détecteurs de vêlage, l’installation peut permettre d’optimiser la surveillance du troupeau tout en limitant les déplacements sur le site. En élevage allaitant, le producteur peut également vérifier que les veaux tètent correctement leurs mères.

Les experts de l’Institut de l’élevage se sont penchés sur les principaux avantages et inconvénients des caméras de surveillance :

AvantagesInconvénients

- Surveillance des chaleurs, mises bas, blessures en stabulation 
- Visualisation des lieux stratégiques de l'exploitation
- Surveillance d'un robot de traite ou d'alimentation 
- Détection d'intrusions en bâtiment

- Nécessite un réseau de communication 
- Installation qui dépend de la configuration des bâtiments 
- Pas de vision nocturne en l'absence de caméra infrarouge
- Qualité de l’image et du zoom très variable selon le matériel choisi

Identifier ses besoins pour bien choisir sa caméra

Pour choisir sa caméra, l’essentiel est d’identifier ses besoins (détection des vêlages, des chaleurs ou surveillance de l’ensemble du troupeau), et d’adapter son installation à la configuration du bâtiment. Si celle-ci le permet, une seule caméra peut assurer la surveillance du box de vêlage et de la stabulation.

Plusieurs options s’offrent à vous :

  • La caméra fixe contrôle un espace limité, comme un box de vêlage.
  • La caméra sur tourelle assure une surveillance à 360° pour des bâtiments d’une longueur inférieur à 40 m
  • La caméra sur rail permet de surveiller les bâtiments de grande longueur et de faire des focus plus précis sur les animaux

L’installation de caméras en bâtiment d’élevage coûte entre 300 et 7 000 €. Le coût dépend essentiellement des options retenues par l’éleveur, à savoir le type de caméra, la qualité du zoom, la présence d’une vision nocturne et surtout l’étanchéité à l’eau et à la poussière.

Il est possible de coupler la caméra avec d’autres fonctionnalités, comme le déclenchement de moteurs électriques pour l’ouverture des stabulations, ou encore la gestion des éclairages de votre étable depuis votre smartphone.

Réagir à cet article

Sur le même sujet