Menu

Sécheresse 2015Le ministère étend les mesures d’indemnisation des éleveurs touchés

Le ministère va officiellement valider le 16 mars 2016 des extensions de zone reconnues au titre de la sécheresse 2015 ainsi que des révisions de taux de perte. (©Terre-net Média)
Le ministère va officiellement valider le 16 mars 2016 des extensions de zone reconnues au titre de la sécheresse 2015 ainsi que des révisions de taux de perte. (©Terre-net Média)

Suite à une mission d’expertise menée par le Comité national de gestion des risques en agriculture, le ministère a étendu les mesures d’indemnisation dues au titre la sécheresse 2015 en révisant les zones reconnues et les taux de perte pour certains départements.

Le ministère de l’agriculture a annoncé vendredi 19 février 2016 une extension des zones reconnues au titre de la sécheresse 2015 pour certains départements, ainsi qu’une révision des taux de perte. Ces mesures concernent en particulier les régions Auvergne-Rhône-Alpes, Aquitaine-Limousin-Poitou-Charentes et Midi-Pyrénées-Languedoc-Roussillon.

« Conformément aux engagements pris par le ministre après le Comité national de gestion des risques en agriculture (CNGRA) de décembre 2015, une mission d’expertise s’est rendue sur le terrain afin d’apprécier les raisons des écarts entre les évaluations nationale et locale des dégâts de la sécheresse de l’été dernier », explique le ministère de l’agriculture dans un communiqué. 

La mission d’expertise s’est ainsi déplacée en Auvergne-Rhône-Alpes le 10 février, puis en Aquitaine-Limousin-Poitou-Charentes le 15 février et a rendu ses conclusions au ministre. Elle confirme « la nécessité de revoir certaines évaluations, en raison de spécificités locales ou de données complémentaires qui n’avaient pas été prises en compte à ce stade. »

Le ministère doit faire une nouvelle proposition de reconnaissance « dans les prochains jours » sur la base du rapport et des données complémentaires disponibles, qui sera examinée et validée lors du CNGRA du 16 mars ». « Il indique que l’ensemble des reconnaissances représenteront une aide globale de près de 180 millions d’euros pour indemniser les éleveurs touchés par la sécheresse en 2015. »

Réagir à cet article

Sur le même sujet