Menu

Publi-information

InnovationDes flores de barrière pour contrer les boiteries

(©Sanders)
(©Sanders)

Lorsque les boiteries sont d’origine infectieuse, l’utilisation de flores de barrière est une solution à envisager pour contrer naturellement leur propagation au sein du troupeau. Certiflore®, association de bactéries « positives », commercialisée par Sanders, permet d’augmenter de 68%* le taux de vaches saines en élevage.

OCCUPER LE TERRAIN POUR NE PAS LAISSER DE PLACE AUX AGENTS PATHOGENES

Les flores de barrière relèvent de ce qu’on appelle le biocontrôle. Elles fonctionnent sur le principe d’exclusion compétitive : l’objectif est d’implanter des bactéries dites positives dans un milieu, pour le protéger des flores néfastes. En effet, il existe un principe qui s’observe dans tous les milieux naturels, postulant que deux espèces nécessitant des ressources identiques ne peuvent cohabiter dans une même niche écologique : l’une des espèces sera éliminée ou déplacée pour laisser place à l’espèce la plus efficace. Les flores de barrière permettent donc d’orienter le microbisme du milieu dans lequel elles vont se développer et créer un nouvel équilibre laissant peu de place aux agents pathogènes.

 

Dans le cas de boiteries d’origine infectieuse, telles que la maladie de Mortellaro (dermatite digitée) ou le Fourchet (dermatite interdigitée), les flores de barrière sont une solution à envisager. Si elles ne remplacent pas les traitements vétérinaires nécessaires en cas de lésions très avancées, elles s’avèrent une solution naturelle et efficace pour limiter la propagation des boiteries dans l’élevage et conserver un maximum de vaches en bonne santé.

A LA CLEF, UN CONFORT DE TRAVAIL POUR L’ELEVEUR, DES PERFORMANCES RETROUVEES ET UNE CONTRIBUTION CERTAINE A L’AMELIORATION DU BIEN ETRE ANIMAL

Véterinaire Gino Scima
 

Gino Scimia, vétérinaire chez Nolivade, société fabricante du Certiflore, un produit qui associe deux souches de bactéries vivantes commercialisé par Sanders, témoigne : « Le biocontrôle constitue une alternative reconnue scientifiquement, pour limiter l’utilisation de produits chimiques ou pharmaceutiques. Travailler un équilibre au niveau des écosystèmes microbiens est une action bien plus durable que leur appauvrissement ou leur destruction par l’utilisation de molécules chimiques. Le Certiflore s’applique par pulvérisation hebdomadaire sur les pattes des ruminants (non lavées au préalable), il est aujourd’hui utilisé par plus de 150 éleveurs en France. C’est un produit simple d’utilisation, dont l’application nécessite environ 20 minutes pour 50 vaches chaque semaine. A la clef, un confort de travail pour l’éleveur, des performances retrouvées et une contribution certaine à l’amélioration du bien-être animal.»

bien-être animal
(©Sanders)

De nombreuses applications réalisées en élevage ces dernières années permettent de mettre en évidence l’efficacité du Certiflore avec une augmentation des vaches saines en moyenne de 68%*, dans le cadre d’un programme d’application et de suivi rigoureux. Ces résultats dépendent des conditions d’élevage et du type d’animaux (primipares/multipares).

 

*Moyenne des résultats d’étude réalisée sur 3 300 vaches issues de 36 exploitations réparties sur toute la France, après 6 mois de mise en place du protocole avec Certiflore

A lire également