Menu

Weather MarketLe maïs français reste sous la menace d’un climat sec et chaud

Le climat sec et chaud réduit rapidement les potentiels en France. (©Pixabay)
Le climat sec et chaud réduit rapidement les potentiels en France. (©Pixabay)

La France subit des vagues de chaleur persistantes et un déficit hydrique extrêmement préoccupants.

Les conditions climatiques ne montrent que très peu de signes d’amélioration en France. Une nouvelle vague de chaleur vient en effet frapper l’Hexagone cette semaine, notamment dans le Sud-Ouest où le thermostat risque à nouveau de flirter avec les 40 °C. Ces coups de chaud réguliers depuis le début de l’été sont en outre accompagnés d’un déficit hydrique extrême particulièrement préoccupant. Les dernières cartes météos annoncent certes des précipitations en fin de semaine mais ces apports risques d’être bien insuffisants pour relancer les potentiels.

Retour du sec dans le Midwest américain

Les États-Unis ont également reçu des précipitations ces derniers jours, particulièrement bénéfiques au soja et au maïs. Les prévisions annoncent toutefois un retour d’un temps sec et caniculaire sur la prochaine quinzaine, or les cultures ont d’ores et déjà subi d’importants dégâts et sont actuellement dans des phases de développement peu résilientes. Au Canada en revanche les récoltes débutent dans des conditions plutôt favorables aux travaux.

L’Argentine a de son côté profité de précipitations plus intenses depuis le début du mois mais les cartes météo annoncent là aussi un retour du sec sur les quinze prochains jours. Les inquiétudes en Australie se sont par ailleurs rapidement apaisées avec l’arrivée de belles pluies sur l’ensemble des zones de production ces derniers jours.

Réagir à cet article

Sur le même sujet