Menu

Production laitièreDes assouplissements pour la vente de lait cru

Le gouvernement a entériné le 3 avril des assouplissements sur les mesures sanitaires, pour permettre à davantage de producteurs de commercialiser leur lait cru en circuit court, alors que certains débouchés ont disparu à cause des mesures liées au Covid-19.

Dans une instruction technique publiée le 3 avril, le ministère de l’agriculture détaille des mesures d’adaptation temporaires permettant aux producteurs de lait de commercialiser plus facilement leur lait cru en vente directe, sachant que le contexte actuel rend parfois difficile de vendre via les circuits habituels, ou occasionne des pertes économiques sur les autres débouchés.

Ainsi, une dérogation à l’agrément est désormais possible sur simple déclaration via un formulaire en ligne. À la fin de la crise sanitaire liée au Covid-19, le producteur devra néanmoins faire une demande de dérogation s’il souhaite continuer à vendre son lait cru en vente directe.

Par ailleurs, les volumes hebdomadaires ne seront pas limités pendant cette période. En temps normal, le producteur a le droit de vendre à un intermédiaire dans un rayon de 80 km (200 km dans les communes reculées) mais avec des limitations de volume. L’exploitant doit néanmoins adresser un bilan des quantités vendues durant cette période d’urgence sanitaire. « Une réponse formelle n'est pas indispensable mais le retour du formulaire de déclaration contre-signé par l'inspecteur permet de clarifier la situation de l’exploitant. Nous conseillons aux producteurs de demander cette contre signature par l’inspecteur », indiquent de leur côté la FNEC et la FNPL qui ont porté cette demande auprès du ministère de l’agriculture.

Journaliste politique et économie

Réagir à cet article

Sur le même sujet