Menu

Semoir monograine HorschMaestro 6 rangs : le semoir qui donne le « la » des semis à venir !

Horsch ajoute un semoir 6 rangs à sa gamme Maestro. (©Horsch)
Horsch ajoute un semoir 6 rangs à sa gamme Maestro. (©Horsch)

La gamme de semoirs monograines Horsch s'étoffe grâce au modèle six rangs pour répondre aux attentes du marché français.

 

La gamme de semoirs monograine Horsch s'étoffe grâce aux six rangs Maestro qui complètent les versions 8 et 12 rangs du modèle RV et 8,9 et 12 rangs du modèle RX. 

Selon Robert Dorsemagen, directeur de la filiale française : « Les Maestro RV et RX portés étaient attendus sur le marché français en version 6 rangs. D'autres marchés comme le Brésil, la Russie, le Kazakhstan, l’Allemagne… n’ont pas les mêmes besoins et demandent aux constructeurs de composer pour satisfaire le maximum de monde », explique-t-il. C’est l’arrivée de Lucas Horsch au poste de responsable de l'unité semoir monograine qui a boosté le projet. Après quelques mois de travail, les données nécessaires à la commercialisation de l’outil ont été traitées.

Doseur à dépression ou surpression selon les besoins

En version RV ou RX, l'agriculteur privilégie soit le doseur à dépression, plus régulier sur la profondeur de semis avec les petites graines, soit le doseur en surpression, qui permet des vitesses d’avancement importantes pour le maïs par exemple. Les boîtes contiennent 70 l et se démontent en moins de 20 s. Le doseur ne possède pratiquement aucune pièce mobile, quasiment aucune usure n'est à signaler. Sans compter que le sélecteur n’a besoin d’aucun réglage.

Côté fertilisation, le monodisque à engrais est indépendant de l’élément semeur. Il suit le relief du terrain et bénéficie du système AutoForce en option, pour ajuster la pression appliquée à l’élément semeur en fonction du sol. Fonction intéressante face aux différences de terrain observées dans la parcelle. Les amateurs peuvent se réjouir, les deux modèles sont disponibles à la vente dès maintenant.

Sébastien Duquef, journaliste rédacteur à la rubrique machinisme de Terre-net, je suis passionné d’agriculture depuis mon enfance. Après 12 ans passés au service de la recherche et de l’innovation variétale chez un semencier français, je me suis tourné vers le machinisme. Depuis 2015, j'ai rejoins la rédaction Terre-net Média pour partager avec vous ma passion pour les machines et les nouvelles technologies.

Réagir à cet article

Sur le même sujet