Menu

CollectorUn tracteur Same Ariete de 1969 venu de France exposé au musée de Tréviglio

Le Same Ariete exposé au musée de Tréviglio a été fabriqué et offert à la filiale française en 1969. (©Same)
Le Same Ariete exposé au musée de Tréviglio a été fabriqué et offert à la filiale française en 1969. (©Same)

Same a récupéré le tracteur Ariete fabriqué et offert à sa filiale française en 1969. C'est donc le retour du tracteur au musée de Tréviglio où il est désormais exposé après avoir été restauré pour effacer les rides laissées par les années de labeur au champ. À venir découvrir en Italie dès que les portes de l'usine pourront rouvrir.

Same a produit plus de 2 400 tracteurs Ariete entre 1968 et 1970, un modèle important dans le développement international de la marque ! Outre l'Europe, la série Ariete a été un des best-seller du constructeur en Amérique du sud, en Afrique et à Cuba.

En France, l'Ariete a rencontré le succès ainsi que le Centauro, le Minitauro et le Leon. 51 ans après avoir quitté l'usine italienne, l'Ariete fait son retour à Tréviglio, dans la partie musée cette fois-ci. L'exemplaire a été fabriqué en 1969 et offert à la filiale française par la marque selon la mémoire de Gérard Charrier, ancien responsable marketing. « Je l'ai conduit à l'occasion de mon premier vrai travail dans une ferme où il était le seul quatre roues motrices de la flotte, une innovation Same à l'époque ».

Tracteur restauré selon les photos d'époque

Depuis l’automne 2020, l'engin a été restauré pour masquer les traces laissées par les années passées aux champs. Toutes les pièces du tracteur sont d’origine, il a été nettoyé, la carrosserie et le châssis repeints. Après avoir recherché les documents d'époque (photographies, publicités, documents techniques…), le personnel de l’usine et le service "archives historiques" ont restauré la machine. Le tracteur a ensuite pu rejoindre la collection permanente du musée pour être vu par les agriculteurs qui reviendront sur place dès que les portes rouvriront. 

Journaliste machinisme

Réagir à cet article

Sur le même sujet