Menu

Contenu réservé

ManagementL’art de fidéliser ses salariés

L’art de fidéliser ses salariés

Conjuguer intéressement et avantages renforce la fidélité des salariés, gage d’amélioration des performances pour l’entreprise.

Fidéliser ses salariés est un enjeu majeur pour l’employeur dans un contexte de pénurie de main d’œuvre qualifiée. L’intéressement et le Plan d’épargne entreprise (Pee) permettent d’accorder un « plus » au salarié tout en améliorant la rentabilité de l’entreprise. La prime d’intéressement est exonérée de cotisations sociales. Elle est conditionnée par l’atteinte d’objectifs pertinents préalablement définis. L’intéressement est un facteur de fidélisation du salarié. A ce titre, il contribue à l’amélioration de la rentabilité de l’exploitation. En 2014, les entreprises qui mettront en place pour la première fois un accord d'intéressement bénéficieront d'un crédit d'impôt égal à 30 % des primes versées. Pour les crédits d'impôt acquis au titre des primes versées à compter du 1er janvier 2011, le dispositif est réservé aux entreprises dont l'effectif, est inférieur à 50 salariés. Les chefs d'entreprise ainsi que leur conjoint collaborateur ou associé peuvent aussi bénéficier de l’intéressement (si moins de 250 salariés).

Epargne salariale

613

Vous avez lu 25 % de l'article

Vous devez vous abonner pour lire cet article en entier.

Ou

Bénéficiez de Web-agri en PRO pendant 7 jours gratuitement

*Offre sans engagement

Réagir à cet article

Sur le même sujet