Menu

Marché foncierQuelle évolution du prix des terres en 2020 dans les Hauts-de-France ?

Dans les Hauts-de-France, l'hectare libre s'est vendu en moyenne à 9 670 €/ha en 2020. (©Terre-net Média)
Dans les Hauts-de-France, l'hectare libre s'est vendu en moyenne à 9 670 €/ha en 2020. (©Terre-net Média)

En 2020, le prix moyen de l'hectare libre atteint 9 670 € dans les Hauts-de-France, avec des prix globalement en hausse ou stables selon les départements.

Dans les Hauts-de-France, les prix des terres et prés libres étaient en augmentation de + 2,7 % en 2020, à 9 670 €/ha en moyenne, au-dessus de la moyenne nationale (6 080 €/ha). Au niveau des départements, c’est la stabilité qui domine dans la Somme, et dans le Nord où les prix sont en légère baisse (- 1 %), à 13 240 €/ha. L’étroitesse du marché rend cependant difficile l’analyse des évolutions.

Dans cette grande région agricole, la situation est contrastée entre les départements et les petites régions agricoles, où comme dans le reste de la France, les terres d’élevage sont moins prisées (comme dans une partie de la Thiérarche, ou le pays de Montreuil). D’autres facteurs expliquent les écarts de prix, par exemple dans l’Oise où les moyennes s’étendent de 6 380 €/ha dans le Noyonnais et le Soissonnais, à 12 670 €/ha dans le plateau picard. Ici, la faiblesse du nombre de transactions et les ventes de foncier via les cessions de parts de sociétés biaisent l’analyse du marché. Par ailleurs, les prix les plus élevés s’observent dans le Nord, où les terres situées dans la région de Lille et dans le Cambrésis tirent les prix, atteignant 16 000 euros/ha, avec parfois des pics à 20 000 €/ha.

Sur le marché des terres louées, la moyenne est de 6 520 €/ha, en hausse de 3,8 % par rapport à 2019. Les prix progressent partout sauf dans l'Oise où ils restent stables.

Au total, 6 170 transactions (correspondant à 23 000 ha) ont été enregistrées, soit 7,6 % de moins que l'année précédente.

Journaliste politique et économie

Réagir à cet article

Sur le même sujet