Menu

ReportageD. Blot : « Nous sommes les premiers utilisateurs de notre matériel »

Père et fils conçoivent et utilisent leur matériel sur l'exploitation familiale. (©Terre-net Média)
Père et fils conçoivent et utilisent leur matériel sur l'exploitation familiale. (©Terre-net Média)

Chez Agri-Structures, fabricant de matériel agricole français, tout est soudé et assemblé sur place. Les co-fondateurs, Guy et Dorian Blot, sont également agriculteurs et les premiers utilisateurs des matériels qu'ils conçoivent. Du déchaumeur au robot effaroucheur, en passant par le semoir et la bineuse autoguidée, tout est made in Bois-Herpin (91) !

La société Agri-Structures a été créée en 1995. Au début, il s'agissait pour Guy et Dorian Blot, agriculteurs et co-fondateurs de l'entreprise, de concevoir du matériel pour leur propre compte, à partir des besoins de l'exploitation agricole. Le premier outil fabriqué a été une trémie ravitailleuse avant, dans le but de gagner en autonomie lors des semis.

L'engouement des voisins agriculteurs les ont ensuite poussés à se lancer dans la diversification en fabriquant et en commercialisant les matériels qu'ils concevaient pour eux.

Des outils créés en fonction des besoins de l'exploitation

Par exemple, la bineuse autoguidée mécanique répond au problème de ray-grass résistant. Elle est guidée via le sillon fait par le passage du semoir à dents (également conçu par Agri-Structures). La hauteur de binage est contrôlée à distance depuis la cabine, grâce aux moteurs électriques installés sur chaque portion de la bineuse, large de 10 m. Cela permet de piloter chaque portion une par une et de ne pas avoir de pertes dans le circuit.

La dernière innovation en date est le déchaumeur Disc-AgriFlex de 8 m de largeur. Ce déchaumeur superficiel à disques est conçu pour les terres fragiles, qui ont besoin d'un nombre réduit de passages d'engins. Il peut être équipé d'une trémie et de tuyaux fixés sur les dents et devenir un semoir, pour ainsi réduire le nombre de passages. Il a été pensé pour un travail rapide (entre 12 et 15 km/h), et offre donc un grand débit de chantier.

Des outils de travail du sol, mais pas que...

Agri-Structures est une entreprise polyvalente. En plus de la conception de matériel de travail du sol, la société développe aussi des drones et un robot effaroucheur pour répondre à la problématique de pigeons et de corbeaux qui mangent les graines de tournesol après le semis. Le drone a été conçu pour éviter l'accoutumance des oiseaux et peut voler à 50 km/h avec une efficacité opérationnelle de 15 minutes. Le robot, quant à lui, est complètement autonome sur une parcelle, car guidé par GPS et ses trajectoires peuvent être programmées à des horaires définis. Son autonomie est d'une journée de travail. 

Découvrez la vidéo du reportage chez Agri-Structures :

Réagir à cet article

Sur le même sujet