Menu

Conduite des engins agricolesUne piqûre de rappel pour adopter les bons réflexes

C'est au lycée Le Chesnoy à Amilly (Loiret) que l'opération « 10 de conduite agricole » a été lancée il y a 50 ans.  (©Terre-net Média)
C'est au lycée Le Chesnoy à Amilly (Loiret) que l'opération « 10 de conduite agricole » a été lancée il y a 50 ans.  (©Terre-net Média)

La conduite des engins agricoles n'est pas soumise au permis de conduire. Pour sensibiliser les jeunes futurs agriculteurs aux enjeux de sécurité sur la route et au champ, l'opération« 10 de conduite » sillonne les campagnes chaque année depuis 1972. Nous avons suivi les équipes au lycée Le Chesnoy, à Amilly dans le Loiret.

Même si la baisse régulière des accidents est sensible depuis 10 ans, on compte encore chaque année près de 500 accidents graves dans lequel un tracteur est impliqué et qui ont provoqué des incapacités permanentes, note Groupama.

C'est pourquoi l'assureur organise en partenariat avec la Police nationale, Claas et Total* l'opération " 10 de conduite agricole" afin de former les jeunes aux enjeux de sécurité avec les engins agricoles sur la route et au champ. Depuis son lancement en 1972, plus de 500 000 jeunes ont ainsi été formés dans près de 50 établissements de l'enseignement agricole. 

La théorie... puis la pratique !

Qui peut conduire quoi ? Quel chargement ? Quand parle-t-on d'un convoi agricole et quelles sont les règles à respecter ? La formation s'appuie d'abord sur une partie théorique en salle avec un rappel de la signalisation routière, des règles de circulation et des consignes de sécurité...

A l'heure de la moisson, le brigadier-chef Jérôme Leprince, référent de la Police nationale pour le dispositif, nous rappelle d'ailleurs quelques règles essentielles de conduite agricole ( cliquez sur la vidéo pour activer le son) : 

Les jeunes sont aussi sensibilisés à la consommation d'alcool, de drogues et de médicaments et les effets d'une conduite à risques. Toutes les connaissances acquises sont évaluées à l'issue de cette formation théorique avec un QCM. Puis vient la partie pratique de l'opération, durant laquelle chaque élève prend le volant d'un tracteur sur la piste d'exercices. Deux ateliers sont organisés : un premier parcours où l'élève doit manipuler une botte de paille avec un tracteur équipé d'un chargeur frontal et un autre, où il convient de suivre une piste balisée avec un tracteur attelé d'un outil remorqué  (ici une presse balles rondes).

Pour développer les bons réflexes 

Les équipes insistent alors sur le respect des consignes de sécurité pour monter et descendre du tracteur, le port de la ceinture... Les jeunes sont également notés sur leur capacité à appréhender les situations observées. L'objectif est d'apprendre ou de rappeler aux élèves les bons réflexes lors de l'utilisation des engins agricoles. « Pour ceux qui ont l'habitude d'en utiliser et qui auraient pu prendre de mauvaises habitudes, cela fait une bonne piqûre de rappel », précise Frédérick Brault, responsable de la vie mutualiste Groupama pour le Loiret. 

Depuis 31 ans, une finale nationale du championnat de France scolaire est également organisée chaque automne pour récompenser les meilleurs élèves de l'année. L'édition 2022 aura lieu lors des Terres de Jim, à Outarville (Loiret) en septembre prochain. 

Réagir à cet article

Sur le même sujet