Menu

Publi-information

Piémont : attentes des éleveurs laitiersAllier performances techniques et respect des traditions d’élevage

Allier performances techniques et respect des traditions d’élevage

Dire que le visage de l’élevage laitier, ou plutôt que la manière de gérer les troupeaux a évolué depuis une dizaine d’années est un euphémisme. L’Italie ne fait pas exception à la règle. Jean-Pierre Guillen, Responsable Commercial Elvor pour l’Italie l’a bien remarqué, lui qui est sur le terrain et qui tourne dans toutes les régions laitières d’Italie depuis près de 30 ans.

Il constate un net changement depuis 2010. « La nouvelle génération d’éleveurs est bien plus technique que celle de leurs aînés. Les attentes et l’adhésion à des solutions sont clairement motivées par l’économique, avec, en tête, un GMQ plus élevé et des premières mises-bas plus précoces. Ce qui explique qu’ils soient très attentifs à la qualité de l’alimentation lactée de leurs futures laitières. »

Si aujourd’hui, la finalité en termes de rentabilité de l’atelier est de mise pour l’ensemble des éleveurs de la Péninsule, on observe des disparités de méthodes de production suivant les régions. Des différences qui s’expliquent souvent par les habitudes ancrées quasi historiquement. Ainsi, dans la zone de moyenne montagne du Piémont, les veaux laitiers sont traditionnellement nourris à l’aliment riche en poudre de lait. « Aujourd’hui, rien n’a changé. Cette pratique perdure avec la nouvelle génération. »

Jean-Pierre Guillen explique : « Dans les zones de plaine, comme en Lombardie par exemple, les éleveurs se tournent vers des aliments sériques, à base de lactosérum. Les éleveurs des montagnes piémontaises, dont les systèmes sont plus extensifs, leur préfèrent des aliments d’allaitement riches en poudre de lait, plus adaptés. »

Elvor l’a bien compris et propose depuis 30 ans aux éleveurs piémontais Elvor Starter 60 (équivalent au Maternor en France), une solution qui respecte leurs habitudes, tout en soutenant leurs objectifs en termes de croissances des veaux et de production laitière des primipares. « Composé à 60% de poudre de lait écrémé, ce produit permet un apport très élevé en protéines de haute qualité, d’origine 100% laitière. Les éleveurs piémontais ne s’y trompent pas. Pour preuve, nos ventes sont en constante progression depuis 5 ans dans le Piémont, boostées par la compétence de nos distributeurs régionaux. »

 

Contenu conçu et proposé par Elvor. La rédaction de Web-agri n'a pas participé à la réalisation de cet article. 

Réagir à cet article

A lire également