Menu

CertiphytoPensez à vérifier si votre certificat est à jour !

Depuis 2015, tous les certificats ont une durée de validité de cinq ans. (©Arvalis/Terre-net Média)
Depuis 2015, tous les certificats ont une durée de validité de cinq ans. (©Arvalis/Terre-net Média)

Le Certiphyto a été réformé en 2015 pour réaffirmer l’objectif de réduction de 50 % de l'utilisation de produits phytopharmaceutiques en France en 10 ans. La formation des agriculteurs doit leur permettre d'utiliser les produits en sécurité et de façon restreinte. Depuis la réforme, les cinq types de certificats ont une durée de validité de cinq ans.

Le certificat individuel produits phytopharmaceutiques, mieux connu sous l'appellation "Certiphyto", est le document nominatif attestant que le niveau de connaissances de l'exploitant est suffisant pour utiliser les produits phytosanitaires en sécurité et en quantité restreinte.

Sa délivrance découle du dispositif Certiphyto, directement lié au plan Écophyto. Il a été lancé en 2008 et a été réformé en 2015 pour réaffirmer l’objectif de réduction de 50 % de l'utilisation de produits phytopharmaceutiques en France en 10 ans. La formation des professionnels concernés par leur utilisation est l'axe principal travaillé par les pouvoirs publics, en vue d'une meilleure utilisation des produits et surtout plus responsable.

Dispositif simplifié : 5 certificats au lieu de 9

L’agriculteur doit obligatoirement posséder son certificat pour pouvoir utiliser des produits chimiques sur son exploitation. Idem pour les personnes intervenants dans la distribution et le conseil.

En 2015, le dispositif a donc été simplifié. Par exemple, seuls cinq types de certificats ont été conservés (contre 9 auparavant). Le document papier a été dématérialisé au profit d'un fichier pdf, qui ouvre les mêmes droits. Lors de la formation, l'évaluation systématique des connaissances ont été intégrées au parcours. En outre, la durée de validité a été uniformisée ; elle est de cinq ans pour tous les certificats. L'ancienne version prévoyait 10 ans de validité pour les décideurs et opérateurs en exploitations.

Réduire la consommation de phytos et garantir l'indépendance du conseil

Depuis le 1er janvier 2021, la loi de séparation des activités de vente et de conseil des produits phytos est entrée en vigueur. L'idée est de réduire la consommation mais aussi de garantir aux agriculteurs des conseils indépendants de tout intérêt commercial. Pour pouvoir renouveler son Certiphyto décideur, l'exploitant doit avoir bénéficié du conseil stratégique. 

Pour ceux dont le document est à renouveler, sur son site internet, Bayer propose de s'entraîner en répondant aux 600 questions disponibles. Le dispositif est nommé Phyto Progress ; il propose un mode entraînement pour progresser à votre rythme et un mode examen pour simuler les conditions de l'évaluation. Le mode entraînement a été conçu pour s'adapter au niveau du répondant en s'appuyant sur les réponses.

Le renouvèlement en ligne, c'est possible

Sur les seuls adhérents de NatUp, 1 300 Certiphyto doivent être renouvelés d’ici le 31 juillet 2021. Face à l'importante demande, et au contexte sanitaire, le ministère de l’agriculture a autorisé les formations à distance (FOAD). La coopérative a développé son module en 100 % digital pour les agriculteurs adhérents.

Chaque leçon dure de 2 à 18 minutes ce qui permet à chaque producteur de suivre la session au gré de ses disponibilités, selon les travaux de l’exploitation. 5h30 de contenu à parcourir en toute autonomie durant la semaine, qui se termine par 1h30 de classe virtuelle. À chaque fin de chapitre, un questionnaire valide l'ouverture du suivant : un minimum de 80 % de bonnes réponses est requis. 

Journaliste machinisme

Réagir à cet article

Sur le même sujet