Menu

Conjoncture laitière en EuropeA 388 €/t, les producteurs français sont les mieux payés d’Europe en septembre

Le prix du lait payé aux éleveurs irlandais est le plus faible des sept grands pays producteurs en Europe, hormis celui perçu par les Polonais où le seuil des 300 €/t a été franchi.

Légende: Evolution du prix payé en €/tonne.

L’évolution du prix du lait payé aux éleveurs (1) en France depuis le mois de mai dernier s’inscrit à contre-courant de la tendance observée ces derniers mois en Europe. Il a atteint 388 € par tonne (soit peu ou prou 403 €/1.000 l).

En septembre, il a de nouveau progressé pour dépasser le sommet atteint en janvier dernier tandis que les producteurs européens subissaient une nouvelle baisse. En Irlande, il s’agit même d’une chute puisque la différence de prix porte sur près de 90 €/t entre janvier et septembre 2014. Les mieux payés au début de l’année, ils sont aujourd’hui en queue de peloton, juste devant les Polonais. En Pologne, le prix est passé sous la barre des 300 €/t.

Hormis la France, le prix du lait payé aux éleveurs européens équivaut ainsi à celui du printemps 2013.

Mais même à contre-courant, l’évolution du prix du lait observée en France ne permet pas de compenser l’important manque à gagner de ces derniers mois. La France reste le seul pays du nord de l’Europe où le seuil des 400 €/t n’a pas été franchi alors qu'une baisse du prix du lait est attendue au début de l'année 2015, selon Benoît Rouyer, économiste au Cniel (voir vidéo).

Réagir à cet article

Sur le même sujet