Menu

Conjoncture laitièreEn juin, le prix des 1.000 l de lait entame son redressement saisonnier

En juin, le prix des 1.000 l de lait entame son redressement saisonnier

En juin, le prix du lait a repris sa tendance saisonnière à la hausse. Il reste toujours supérieur de 6 % par rapport à son niveau de l'an passé.


FranceAgriMer a publié ses prévisions sur le prix du lait pour le mois de juin dernier. Les 1.000 litres ont été payés 376,58 €, toutes primes comprises et toutes qualités confondues et ramenés à un lait standard (38 g de MG / 32 g de MP). Ce prix est le prix payé aux producteurs au cours du mois, il peut inclure des avances.

Le prix des 1.000 litres standard était de 368,48 €.


Selon la dernière étude du service de la statistique et de la prospective du ministère de l’Agriculture, « la collecte de lait de vache cumulée depuis le début de la campagne 2014/2015 (qui commence en avril) et corrigée de la matière grasse, a progressé de près de 6 % par rapport à la campagne 2013/2014. Mais cela n'est pas suffisant pour atteindre son quota national. Et la production française reste très en deçà de ce qu'elle peut produire. Le "déficit" estimé fin juin 2014 avoisinerait les 480.000 tonnes ».

Collecte laitière
Collecte laitière en France en 2012, 2013, 2014. (©FranceAgriMer)
 

Depuis le début de la campagne laitière 2014/2015, la collecte laitière européenne est toujours dynamique. Dans un contexte de prix du lait attractif et de bonne récolte fourragère, les éleveurs accroissent la production. Ainsi, en Irlande la collecte s’est accrue de 22 % au mois de mai 2014 par rapport au mois de mai 2013 et de 8 % au Royaume-Uni. En Allemagne et aux Pays-Bas, la croissance est plus faible et se situe entre 3 à 4 %. En revanche, la collecte devient déficitaire dans les pays de l’Est de l’UE qui sont fortement pénalisés par un déficit hydrique.

Rédacteur en chef de Terre-net

Réagir à cet article

Sur le même sujet