Menu

EuronextLe blé et le maïs reculent sous le poids de la météo et de l'offre en Mer noire

Les prix du blé tendre en clôture d'Euronext n'ont cessé de baisser depuis le 5 août (©AdobeStock)
Les prix du blé tendre en clôture d'Euronext n'ont cessé de baisser depuis le 5 août (©AdobeStock)

Les pluies qui touchent les USA et l’Europe de l’Ouest plombent la tendance, tandis que l’offre mer Noire s’alourdit.

L es céréales européennes restaient ancrées en territoire négatif ce mercredi à la mi-séance. Le marché est notamment mis sous pression par les pluies généreuses qui viennent toucher l’Ouest de la Corn Belt ainsi qu’une large partie de la France.

Les cartes météos sur la prochaine quinzaine se montrent en outre rassurantes et contrastent ainsi nettement avec le climat sec et aride qui a frappé les cultures de printemps américaines et d’Europe de l’Ouest ces dernières semaines.

Les cotations accusent en outre la détente de l’offre en provenance de mer Noire. La récolte russe est en effet attendue à un niveau record, avec un volume annoncé à 94,7 Mt ce mardi par SovEcon. Les chargements de blé et de maïs dans les ports ukrainiens prennent en outre de plus en plus d’ampleur et le pays projette désormais d’exporter 3 Mt de grains le mois prochain.

Peu avant 14h00, le blé Euronext à échéance décembre 2022 se dégradait de 0,50 €/t, à 322 €/t, tandis que le contrat septembre 2022 se contractait de 1 €/t, à 331 €/t. Le maïs Euronext à livraison novembre 2022 baissait de 2,75 €/t, à 325 €/t, le terme mars 2023 reculait de 3,25 €/t, à 321,75 €/t.

Réagir à cet article

Sur le même sujet