Menu

Prix du bléLe blé français séduit les importateurs algériens

Les prix traités par l'OAIC restent élevés mais se contractent rapidement.
Les prix traités par l'OAIC restent élevés mais se contractent rapidement.

L’Algérie est revenue animer le marché en début de semaine avec un nouvel appel d’offres pour du blé tendre. Face à la difficulté d’approvisionnement en origine mer Noire, la France confirme son regain d’attractivité auprès des acheteurs de l’OAIC. Le tender se serait effet conclu par l’achat de 720 kt dont une très large partie serait d’origine hexagonale. Le prix traité continue toutefois d’enregistrer une très rapide contraction : cette affaire se serait en effet conclu à 384 $/t C&F, contre 445 $/t annoncé lors du tender du 20 juin dernier !

 

Réagir à cet article

Sur le même sujet