Menu

Journée mondiale contre la sécheresseL’été 2021 dans le sillage de l’année la plus chaude jamais enregistrée ?

L'été 2021 s'annonce sec. (©Pixabay)
L'été 2021 s'annonce sec. (©Pixabay)

L’année 2020 sonne comme un sombre souvenir dans la mémoire des agriculteurs. Classée comme l’année la plus chaude jamais enregistrée, elle a été marquée par une sécheresse sévère et les cultures avaient alors souffert. Qu’en sera-t-il de 2021 ? Le ministère de l’écologie a peut-être un début de réponse. Selon la cartographie d’anticipation de la sécheresse publiée par le Comité d'anticipation et de suivi hydrologique (CASH), l’été 2021 pourrait être sec.

Le Comité d'anticipation et de suivi hydrologique (CASH), a publié sa cartographie d’anticipation de la sécheresse. Et le moins que l’on puisse dire, c’est que les nouvelles ne sont pas bonnes. Cette carte « constitue une projection de la situation d’ici à la fin de l’été et identifie les territoires les plus à risques » déclare le site du ministère de l’écologie.

Plus des trois quarts du territoire présente un risque de sécheresse « probable à très probable ». Le ministère de l’écologie précise toutefois qu’« il convient de rester vigilant quant à l’utilisation de ces résultats. Ils donnent des indications par rapport aux situations habituellement rencontrées et, en fonction des précipitations à venir dans les prochaines semaines, la situation pourrait encore évoluer ». Mais début mai, Météo France prévoyait déjà un été plus chaud et plus sec que la normale. Tous les indicateurs semblent donc converger vers un été sec à l’image des quatre dernières années.

Cartographie risque de sécheresse mai 2021
(©Ministères transition écologique cohésion des territoires et de la mer )

Le ministère rappelle que l’été dernier, au plus fort de la crise, ce sont 88 départements qui ont ainsi fait l'objet de restrictions d’eau. 

Réagir à cet article

Sur le même sujet