Menu

Production de porcsLes abattages restent stables en décembre 2013

Les abattages restent stables en décembre 2013

Selon une étude du service de la statistique et de la prospective du ministère de l’Agriculture, les abattages de porcins en décembre 2013 sont stables par rapport à 2012. Au cours des onze premiers mois de 2013, la production porcine se réduit toutefois de 1,2 % par rapport à la même période un an auparavant.

«En décembre 2013, les abattages de porcins sont stables par rapport à 2012, pour le deuxième mois consécutif, selon une étude du service de la statistique et de la prospective du ministère de l’Agriculture. Au cours de l’année, la baisse est cependant de 1,5 % en têtes et 0,9 % en poids.

Le prix moyen du porc charcutier classe E se situe à 1,52 €/kg carcasse. Il est inférieur de près de 3 % par rapport à décembre 2012, mais reste supérieur de près de 14 % par rapport à la moyenne 2008-2012. »

« La production porcine est quasi stable au mois de novembre, par rapport à novembre 2012. Au cours des onze premiers mois de 2013, elle se réduit toutefois de 1,2 % par rapport à la même période en 2012, en lien avec la baisse du cheptel porcin et des abattages. »

« Au mois de novembre, l’indice Ipampa de l’aliment pour porcins poursuit sa baisse, pour le 11ème mois consécutif. Il est inférieur de 14 % à novembre 2012. Il reste toutefois supérieur de 8 % à la moyenne 2008-2012.

En novembre 2013, les exportations de viande porcine se rétractent (- 2,4 %, soit près de 1.400 téc de moins) par rapport à novembre 2012. La situation est contrastée en fonction des destinations : les envois baissent vers l’Union européenne (- 3.400 téc) et progressent vers les pays tiers (+ 2.000 téc).

En Europe, le recul concerne essentiellement l’Italie et les Pays-Bas (respectivement – 1.100 téc et - 700 téc). Au sein des pays tiers, la Russie augmente ses importations de porc français de 1.900 téc.

Les importations de viande porcine sont également en repli en octobre (- 1,2 %, soit 600 téc de moins). La baisse concerne en totalité les fournisseurs européens de la France. »

Réagir à cet article

Sur le même sujet