Menu

MomagriIl est urgent de « donner un nouveau cap stratégique à la Pac d’ici à 2020 »

Selon le think tank Momagri, la révision à mi-parcours du cadre financier pluri-annuel en 2016-2017 offre une opportunité pour lancer une adaptation de la Pac aux réalités des marchés agricoles avec des aides contracycliques.

« Face aux signaux de la crise du lait et à la volatilité des prix de la production végétale, le monde agricole doute des capacités de la Politique agricole commune à faire face aux crises qui s’annoncent et s’interroge sur les alternatives possibles. »

« Le think-tank Momagri (Mouvement pour une organisation mondiale de l'agriculture) adresse ce jour à l’ensemble des responsables politiques et agricoles européens une proposition qui vise à donner un nouveau cap stratégique à la Pac d’ici à 2020.

Les résultats de ses travaux démontrent qu’il est possible de sortir du schéma actuel, tout en améliorant la valeur ajoutée de la dépense communautaire.

Momagri a réalisé des simulations pour évaluer l’impact d’un redéploiement des sommes affectées aux paiements directs découplés vers des mécanismes contracycliques (avec des aides ajustables en fonction des prix des marchés).

Les résultats présentés dans un Livre blanc (1) démontrent qu’un tel redéploiement est budgétairement tenable et économiquement souhaitable, puisque :

  • les revenus des agriculteurs seraient stabilisés à un niveau couvrant les coûts de production ;
  • les situations de crise pourraient être gérées par l’intermédiaire de dispositifs contracycliques ;
  • sur la période 2007-2013, l’application des propositions Pac-Momagri aurait permis de réaliser une économie budgétaire annuelle moyenne de 8,6 milliards d’euros ;
  • sur la période 2014-2020, l’application des principes Pac-Momagri pourrait permettre de réaliser une économie budgétaire annuelle moyenne de 4,8 milliards d’euros, selon des projections moyennes de prix. »

Réagir à cet article

Sur le même sujet