Menu

ParasitismeMaîtriser les strongles digestifs en élevage laitier

Afin d’optimiser le recours aux anthelminthiques chez les bovins, un programme de recherche a réalisé un guide d’évaluation du risque parasitaire contre les strongles et des nouvelles stratégies de traitement ciblé-sélectif.

Génisse laitière pâturage
Retrouvez quelques conseils pour favoriser l’immunité des génisses.  (©Terre-net Média)

Faut-il vermifuger contre les strongles gastro-intestinaux  ? Quelles génisses ou vaches traiter ? A quel moment ? Le recours trop fréquent ou mal raisonné à ces produits anthelminthiques peut mettre en danger leur efficacité sur le long terme. Il est possible de réduire leur usage en ciblant mieux les périodes à risque et les individus dont les performances sont affectées par le parasitisme .

Ce document est le fruit des recherches de l’Unité mixte technologique (UMT) « Maîtrise de la santé des troupeaux bovins » regroupant l’ Idele , l’Inra, l’Oniris l’école vétérinaire de Nantes, les GTV, les GDS et les Chambres d’agriculture.

Voir les fiches parasitismes sur le site de l'Idele qui expliquent également les modalités d’utilisation de l’outil expert Parasit’Sim permettant de rationaliser le recours aux anthelminthiques notamment selon les conditions météorologiques et de pâturage.

Réagir à cet article

Sur le même sujet