Menu

Filière ovine et Pac 2015Deux formes de majoration des aides de base à la carte sont envisagées

Les majorations seraient de 9 euros si les éleveurs contractualisent leur production et si le taux de productivité de leur troupeau est supérieur à 0,8 agneau.

Dans son édition de janvier 2014, "Mouton Info", le bulletin mensuel de la Fédération nationale ovine décrit le dispositif à la carte que le ministère de l’Agriculture aurait retenu à partir de 2015 et les six années suivantes. 

- Une aide de base serait allouée aux éleveurs de plus de 50 brebis dépassant une productivité de 0,4 agneau vendu par brebis ;

- Une majoration de 3 € par brebis pour les éleveurs contractualisant (comme aujourd’hui) ;

- Une majoration de 6 € par brebis pour les éleveurs dépassant 0,8 de productivité ou engagés en démarche qualité ou les jeunes installés depuis moins de 5 ans.

Ce dispositif satisfait la Fno. En revanche, la section spécialisée de la Fnsea s’insurge contre l’instauration d’une aide dégressive appliquée aux troupeaux de plus de 500 brebis. Cette mesure s’inscrit à contre-courant de la politique de reconquête lancée par la filière ovine destinée à accroître l’offre d’agneaux français déficitaires sur le marché national.

La Fno accepte tout au plus, à titre symbolique, une baisse d’1 % de l’aide de base à partir de la 501ème brebis. 

Réagir à cet article