Menu

PrévisionsDes contrastes dans l'évolution du cheptel ovin selon les pays de l'UE

Elevage d'ovins viande en Ecosse. (©Terre-net Média.)
Elevage d'ovins viande en Ecosse. (©Terre-net Média.)

Le service statistique et de la prospective livre ses prévisions pour 2015 en matière de production de viande ovine, pour la France et l'Union Européenne.

Elevage d'ovins viande en Ecosse.
Elevage d'ovins viande en Ecosse. (©Terre-net Média.)

« Compte tenu des effectifs de brebis et agnelles présents au 1er novembre 2014, la production prévisionnelle ovine française, en têtes, devrait baisser à nouveau de 1 % en 2015. 

Le cheptel ovin de l’Union européenne est présent principalement dans six pays : le Royaume-Uni, l’Espagne, la Grèce, la Roumanie, l’Italie et la France. Le cheptel est en baisse dans ces pays à l’exception du Royaume-Uni et de la Roumanie où il progresse respectivement de 4,5 % et 3 %.

Le cheptel laitier, présent au sud de l’Europe, baisse dans tous les pays sauf en Roumanie où l’effectif de brebis et agnelles laitières saillies augmente de 3 %.

Le cheptel ovin viande est aussi en recul en 2014 par rapport à 2013, à l’exception également de la Roumanie (+ 3 % de brebis et agnelles saillies).

En 2014, les abattages d’ovins au sein de l’Union européenne sont en repli de plus de 2 % par rapport à 2013. Tous les principaux pays de l’UE sont concernés à l’exception du Royaume-Uni qui déclare une hausse de 1 % des abattages d’ovins en 2014. 

Pour 2015, les principaux pays européens prévoient une production ovine en têtes en retrait par rapport à 2014, hormis le Royaume-Uni, en hausse, et l’Irlande, stable. »

Réagir à cet article

Sur le même sujet