Menu

Déclarations fiscales et socialesUne déclaration fiscale et sociale désormais unique en 2023

Une déclaration unique fiscale et sociale est mise en place en 2023. (©Pixabay)
Une déclaration unique fiscale et sociale est mise en place en 2023. (©Pixabay)

Les exploitants agricoles ne doivent plus réaliser leur déclaration de revenus professionnels (DRP) auprès de leur caisse MSA : depuis le 1er janvier, il faut désormais remplir une déclaration unique fiscale et sociale qui permet de calculer l’impôt sur le revenu et le montant des cotisations et contributions sociales.

 

Chef d’exploitation ou d’entreprise agricole, cotisant de solidarité à la MSA, vous êtes concerné par la mise en place de la déclaration unique fiscale et sociale. Depuis le 1er janvier 2023, cette déclaration « fusionne en une seule formalité la déclaration fiscale des revenus et la déclaration des revenus professionnels (DRP) », rappelle la MSA qui détaille cette mesure sur son site internet.

La déclaration est soumise au calendrier défini par l’administration fiscale, sur le site impots.gouv.fr. Un volet « social » sera proposé en plus de la déclaration de revenus habituelle. La MSA recevra ensuite de l’administration fiscale l’ensemble des données nécessaires au calcul des cotisations et contributions sociales qui seront renseignées. « La MSA reste compétente pour l’appel de cotisations et pour le paiement », précise l’organisme.

Dans quel cas ne suis-je pas concerné par cette déclaration unique ?

La nouvelle déclaration ne concerne pas les exploitants qui déposent encore leur déclaration au format papier, ou qui ont cessé leur activité en 2022 ou 2023.

Les exploitants concernés doivent néanmoins déclarer leurs revenus professionnels à la MSA, via un formulaire de déclaration téléchargeable sur le site.

Réagir à cet article

Sur le même sujet