Menu

Transition, attractivité...Le jeu, un outil pour la promotion et l’amélioration du métier

Jeu vidéo, escape game, jeu de rôle… Depuis quelques années, les jeux qui ont pour thème l’agriculture se développent, à l’image du célèbre « Farming Simulator ». Au-delà du simple divertissement, le jeu se révèle surtout un allié de taille pour promouvoir le métier auprès d’un public différent, mais également pour favoriser la transition agroécologique, en permettant aux agriculteurs de tester des outils nouveaux sans prise de risque.

Parmi diverses actions pour renforcer l’attractivité du métier, le ministère de l’agriculture vient d'annoncer « Farming Simulator : le Tournoi », une compétition d’e-sport pour donner envie à des jeunes de s’intéresser aux métiers de l’agriculture. En deux phases, des qualifications les 27 et 28 novembre, puis une finale le 6 décembre, diffusée sur Twitch, l’objectif est « d’inciter les joueurs à se renseigner sur les métiers de l’agriculture et de l’alimentation ». Le jeu vidéo Farming Simulator, premier jeu de gestion d’une exploitation agricole, connaît en effet un succès jamais démenti depuis une dizaine d’années, avec plusieurs millions de joueurs à travers le monde.

« L’expérience pourra être prolongée par l’opération « Farming Reality » organisée par le Youtuber Stervio, Jean-Paul Hebrard de Powerboost, Charlotte Morel de Valtra, Jean-Baptiste Vervy et Mickael Jacquemin de Wizifarm, qui se déroulera le 4 décembre au lycée agricole de Crézancy (Aisne). Cette journée permettra aux joueurs qui le souhaitent de vivre l’expérience du Tournoi au sein d’une véritable exploitation agricole, avec des épreuves réelles (attelage et circuit, changement de roue de tracteur, chargement de bottes de paille, etc.) et entourés d’une trentaine d’agriculteurs qui pourront leur transmettre la passion de leur métier », précise le ministère.

Le jeu, vecteur de solutions pour le futur

Si Farming Simulator est destiné à tous, d'autres types de jeu, des « serious game », ou « jeux sérieux », se développent depuis une quinzaine d’années à destination des agriculteurs. Jeux de plateaux, jeu de rôles, jeux de cartes, permettent ainsi « d’imaginer des solutions pour le futur, difficilement audibles ou trop complexes à visualiser par la seule discussion », explique Sylvain Dernat, ingénieur en sciences sociales, ludologue (Inrae) dans un article publié en juin dernier.

La prise en compte de l'aléa est l'une des clés de la transition agroécologique.

Ces jeux présentent plusieurs atouts pour favoriser la transition agroécologique dont, en premier lieu la possibilité d’imaginer en dehors de la réalité des possibilités risquées. « Car oui, la prise en compte de l’aléa est l’une des clés de la transition agroécologique. C’est un déterminant bien trop souvent balayé facilement par l’argument de l’urgence du changement et/ou la méconnaissance de l’agriculture. Le risque de la transition agroécologique, comme de toute transformation agricole, est généralement supporté par les seuls agriculteurs », précise Sylvain Dernat.

Autre avantage des jeux, ils permettent également « un échange libéré de contraintes », réduisant les « asymétries de savoir » : « tout le monde peut s’exprimer même s’il n’est pas expert du domaine – ou de rôles – et peu importe sa place : agriculteurs, élus, conseillers techniques, citoyens… », indique le chercheur.

Pour en savoir plus sur la place du jeu dans la transition et le développement agricole, retrouvez ci-dessous un webinaire organisé par Agreenium le 3 février.

Le Rami Fourrager, Mission Ecophyt’eau, Ruralis, Lauracle ou encore La Grange font partie des différents jeux mis à disposition des agriculteurs, enseignants, acteurs du développement agricole ces dernières années. Dernier en date, développé avec le conseil scientifique de l’Inrae, le jeu vidéo Roots of Tomorrow s’adresse au grand public et aux établissements d’enseignement agricole. En mettant le joueur dans la peau d’un agriculteur qui doit rendre son exploitation durable en 10 ans, il permet d’appréhender « les enjeux, la complexité et la pluralité des transitions agricoles », indique Gamabilis, le studio de développement. Le jeu est téléchargeable gratuitement sur la plateforme Steam.

Réagir à cet article

Sur le même sujet