Menu

Commercialisation de la récolte 202245 % des agriculteurs vont engager du blé plus tôt que d'habitude

Les prix hauts du blé amènent certains agriculteurs à s'engager dès maintenant sur des ventes de blé pour la récolte 2022 (©Pixabay)
Les prix hauts du blé amènent certains agriculteurs à s'engager dès maintenant sur des ventes de blé pour la récolte 2022 (©Pixabay)

D'après un sondage réalisé par Terre-net entre le 23 et le 30 novembre, une majorité d'agriculteurs compte tirer parti de la flambée des prix du blé en engageant plus tôt que d'habitude des volumes de la récolte n+1.

L a flambée des prix du blé tendre pousse certains céréaliers à s’engager dès maintenant sur la récolte 2022. Le 23 novembre, alors que les prix du blé battaient des records sur Euronext, certains d’entre vous échangiez d’ailleurs sur Terre-net sur vos pourcentages de ventes de blé pour les récoltes 2021 et 2022.

« J’ai vendu tout 2021 et 1/3 de 2022 », indique par exemple Gaby. Pour Francis, « 80 % de vendu pour R21 entre 180 et 280 €/t et 5 q/ha de vendu pour R22 à 250 €/t ». Quant à Céréalier et Pipo 1 er, ils ont chacun vendu 75 % de leur récolte 2021 et n’ont pas encore engagé de volumes pour 2022.

Pour avoir une vision plus générale de votre stratégie, nous avons réalisé un sondage sur Terre-net, du 23 au 30 novembre. À la question « Les cours élevés du blé tendre vous incitent-ils à anticiper vos ventes ou engagements pour la récolte 2022 ? », 23 % des agriculteurs ont répondu qu’ils comptaient maintenir leur schéma de commercialisation habituel, quand 45,1 % affirment qu’ils vont s’engager plus tôt que d’habitude.

Réagir à cet article

Sur le même sujet