Menu

Benne DeguillaumeFusion : le double fond pour transporter 56 m3 de solide ou 21 m3 de liquide

La benne Deguillaume Fusion bénéficie d'un double fond pour transporter du solide et du liquide. (©Deguillaume)
La benne Deguillaume Fusion bénéficie d'un double fond pour transporter du solide et du liquide. (©Deguillaume)

Le concept dévoilé par Deguillaume à l'occasion du Sima Innovation Awards fusionne la benne de transport avec la cuve de transfert de lisier. Le double fond étanche se relève pour créer une capacité de 21 m3. Baissé, le dispositif permet d'embarquer jusqu'à 56 m3 d'ensilage. Sans parler de l'absorption des chocs que représente le fond relevé à l'arrachage de pommes de terre par exemple.

 

Face au développement de la méthanisation en Europe, le constructeur de bennes Deguillaume a dévoilé sa benne à double fond étanche, capable de transporter des matières solides et/ou liquides. Les agriculteurs doivent transporter la matière organique, solide et/ou liquide vers le digesteur. Sans compter le digestat qui doit de nouveau être épandu au champ.

Les objectifs de rentabilité des installations de méthanisation sont importants, d'autant plus suite à la baisse des aides à l'installation. La benne baptisée Fusion bénéficie d'une fond double pour éviter aux producteurs d'investir dans plusieurs matériels : la remorque de transport et la cuve de transfert. Outre le gain en termes d'investissement, l'agriculteur économise du temps et de l'argent. Fini les trajets à vide ! L'opérateur peut transporter de la matière organique solide pour ravitailler le méthaniseur et repartir avec du digestat liquide par exemple. Les économies de carburant sont immédiates et rendent l'activité d'autant plus verte.

Homologation 40 km/h

La capacité de stockage du digestat liquide demande parfois d'évacuer régulièrement le produit vers un point de stockage temporaire ou directement vers la tonne à lisier qui épand dans les parcelles. Fumiers, ensilages, déchets industriels verts, boues, lisiers... l'équipement peut tout transporter. Le fermier peut aussi l'utiliser à la moisson pour transporter sa récolte, à l'arrachage des betteraves ou des pommes de terre. Il suffit de quelques secondes pour passer du mode benne au mode cuve de transfert. L'opérateur active la double paroi directement depuis l'hydraulique du tracteur. Autre avantage : le fond peut être relever pour limiter la hauteur de chute des tubercules. En amortissant les chocs, la qualité de la production est préservée.

Côté homologation, l'engin peut circuler jusqu'à 40 km/h ce qui n'est généralement pas le cas des tonnes à lisier. Là encore, l'exploitant gagne du temps. Sans compter qu'à vide, le poids de la remorque est inférieur à celui de la tonne à lisier de capacité équivalente. Autre gain en termes de consommation de carburant. Sur la route, les parois transversales perforées limitent l'effet de roulis et rehaussent la stabilité de l'outil. C'est donc plus de sécurité dans les virages ou lors de freinages importants.

Le double fond relevé permet d'embarquer 21 m3 de liquide

Question caisse, la marque prévoit deux modèles : acier et inox ou aluminium. Point de vue capacité, le véhicule trois essieux embarque jusqu'à 56 m3 d'ensilage. Si le double fond étanche est relevé, l'agriculteur peut stocker 21 m3 de lisier. La vanne installée à l'arrière permet soit de ravitailler la tonne à lisier, soit de vidanger la cuve. Pour le remplissage, le constructeur installe un cône à l'avant de la remorque. Le concept innovant a séduit le jury des Sima Innovation Awards, qui a nominé la benne Fusion. Rendez-vous en avril pour vérifier si la méthode aura complétement séduit les spécialistes du machinisme.

Journaliste machinisme

Réagir à cet article

Sur le même sujet