Menu

Semis de luzerneL’enrobage de semences de luzerne Rhizactiv augmente le rendement

 D’après les essais de Semences de France, le procédé Rhizactiv augmenterait le rendement de la luzerne d’environ 0,5 à 1 tMS/ha à chaque coupe. (©Semences de France)
D’après les essais de Semences de France, le procédé Rhizactiv augmenterait le rendement de la luzerne d’environ 0,5 à 1 tMS/ha à chaque coupe. (©Semences de France)

Semences de France a mis au point Rhizactiv, un procédé d’inoculation de rhizobiums autour des graines de luzerne afin d’augmenter l’effet de symbiose entre la légumineuse et les bactéries capables d’assimiler l’azote atmosphérique.

Pour se développer, la luzerne a besoin de se mettre en symbiose avec une bactérie : le rhizobium meliloti, généralement inoculé aux graines au moment du semis. Le nouveau procédé Rhizactiv de Semences de France  simplifie et sécurise l’inoculation de semences. Une luzerne Rhizactiv bénéficie de rhizobiums déjà présents sur la semence par encapsulage. Cet inoculant est fixé autour de la graine et préservé par une enveloppe protectrice qui permet de prolonger la durée de vie de la semence d'environ 18 mois. Cela permet de sécuriser l’implantation de la luzerne et de maximiser les effets de la symbiose avec les rhizobiums.

L’enrobage de semences Rhizactiv favorise la réussite de la luzerne avec l’augmentation de la levée des semis et de sa survie. Une inoculation réussie se traduit par le développement de nodules sur la racine primaire (pivot) et les racines latérales. Le nombre et la taille des nodules augmentent avec la croissance et la maturité de la plante. Selon Semences de France : « le procédé Rhizactiv garantit un meilleur développement des systèmes racinaires et aériens pour des plantes plus fortes, résistant mieux aux stress climatiques. Les luzernes obtenues développent leurs propres mécanismes naturels de défense et seront plus productives grâce à la transformation de l’azote sous forme assimilable. »

Réagir à cet article

Sur le même sujet