Menu

L'info marché du jourLe G7 exige le « libre passage » des denrées agricoles venant d’Ukraine

Le 27 juin 2022, les dirigeants du G7 se sont entretenus avec le président ukrainien Volodymyr Zelensky. (©vonderleyen, Twitter)
Le 27 juin 2022, les dirigeants du G7 se sont entretenus avec le président ukrainien Volodymyr Zelensky. (©vonderleyen, Twitter)

Le G7 a appelé lundi la Russie à permettre les exportations de céréales depuis l'Ukraine pour éviter d'exacerber la crise alimentaire mondiale, dans une déclaration publiée lors de leur sommet dans le sud de l'Allemagne.

« N ous appelons de toute urgence la Russie à cesser, sans condition, ses attaques contre les infrastructures agricoles et de transport et à permettre le libre passage des marchandises agricoles depuis les ports ukrainiens de la mer Noire », ont déclaré les dirigeants des pays du G7, réunis depuis le 26 juin en Bavière (Allemagne).

Le G7 rassemble sept des dix plus grandes puissances économiques mondiales : les États-Unis, le Japon, l’Allemagne, le Royaume-Uni, la France, l’Italie et le Canada.

En visioconférence, le président ukrainien Volodymyr Zelensky a demandé aux Sept une aide à l’exportation de céréales et à la reconstruction du pays, des armes de défense antiaériennes et des garanties de sécurité.

Il les a aussi exhortés à intensifier les sanctions contre la Russie.

Les membres du G7 se sont de leur côté engagés à continuer à fournir à l’Ukraine « un soutien financier, humanitaire, militaire et diplomatique », « aussi longtemps qu’il le faudra ». Ils ont promis de nouvelles sanctions pour mettre à mal l’économie russe, évoquant notamment un plafonnement du prix du pétrole.

Réagir à cet article

Sur le même sujet