Menu

L'info marché du jourBeaucoup de blé fourrager australien cette campagne

Des pluies importantes sont encore attendues dans le nord et l'est australiens. (©Pixabay)
Des pluies importantes sont encore attendues dans le nord et l'est australiens. (©Pixabay)

En Australie, d'importantes pluies perturbent la récolte et menacent la qualité du blé. Les volumes s'annoncent record, mais l'offre en qualité meunière, moindre.

Depuis la mi-novembre, le phénomène météorologique La Niña provoque des précipitations record sur plusieurs zones agricoles de l’Australie. En pleine période de moisson, cela perturbe les chantiers et dégrade les rendements mais surtout la qualité du blé. 

Les taux de protéines sont faibles sur les premières coupes, si bien que « l’offre en qualité meunière sur la seconde partie de campagne risque d’être extrêmement réduite après des moissons de l’hémisphère Nord d’ores et déjà très décevantes », écrit à ce sujet Marius Garrigue sur Terre-net. 

Selon les observateurs du marché, ceci va provoquer une hausse de la demande en blés canadiens et étasuniens et contribue à tendre les marchés

La récolte s’annonce toujours très abondante : les estimations varient entre 31,5 et 37 millions de tonnes (Mt), après le record de 33 Mt récoltés en 2020/21. « Mais il y aura beaucoup plus d'approvisionnements de qualité fourragère et une qualité meunière inférieure à la normale », indiquent les analystes d’Ikon commodities. 

Les services météo australiens annoncent de leur côté de nouvelles pluies dans les sept prochains jours, ce qui pourrait encore entamer la qualité des blés.

Réagir à cet article

Sur le même sujet