Menu

L'info marché du jourL'Ukraine est probablement en train de pulvériser son record en maïs

Selon le cabinet SovEcon, l'Ukraine produirait cette année 39,9 Mt de maïs (©AdobeStock)
Selon le cabinet SovEcon, l'Ukraine produirait cette année 39,9 Mt de maïs (©AdobeStock)

Cette année, la production ukrainienne de maïs dépasse les attentes. Par contre, les conditions sèches laissent présager une récolte décevante en blé en 2022.

Ces dernières semaines, « le temps sec en Ukraine permet des récoltes record en maïs, mais laisse le blé 2022 avec des réserves d'humidité minimales avant l'hiver », estime Andrey Sizov, directeur du cabinet SovEcon et spécialiste du marché de la Mer noire. 

Pour l’analyste, la moisson 2021 de maïs atteindrait cette année le record de 39,9 millions de tonnes (Mt) en Ukraine, une hausse de 1,5 Mt par rapport aux dernières estimations et de 9,6 Mt par rapport à la production de 2020. Le rendement moyen est évalué à 70,5 q/ha pour l’instant, mais « devrait encore augmenter pour atteindre 73 q/ha en fin de campagne ». 

« Le maïs ukrainien est le principal concurrent des États-Unis sur le marché chinois et l'un des principaux fournisseurs de l'UE », ajoute Andrey Sizov. 

Quant à la récolte de blé en 2022, elle s’annonce baissière : SoveCon l’évalue actuellement à 27,1 Mt, contre 30 à 32 Mt cette année. Le pays produirait l’an prochain 26,4 Mt de blé d’hiver et 0,7 Mt de blé de printemps. 

Cette chute de volumes serait due à une baisse de surfaces emblavées en blé d’hiver, et de rendements en berne (39 q/ha) dus au manque de pluie à l’automne. « De légères pluies ont un peu aidé les plantes ces derniers temps, mais dans l'ensemble la ceinture du blé commence la campagne en mauvais état », juge Andrey Sizov.

Réagir à cet article

Sur le même sujet