Menu

L'info marché du jourL’USDA revoit à la baisse l’offre mondiale en blé

L'USDA envisage une récolte de blé en baisse en 2021/22 par rapport à la récolte 2020/21. (©Pixabay)
L'USDA envisage une récolte de blé en baisse en 2021/22 par rapport à la récolte 2020/21. (©Pixabay)

Mardi 12 octobre, le rapport mensuel du département américain de l'agriculture a confirmé les attentes du marché en réduisant ses prévisions sur la disponibilité mondiale en blé pour 2021/22.

Le rapport Wasde* publié le 12 octobre par le département américain de l’agriculture (USDA) a livré ses perspectives mensuelles en blé pour 2021/2022 : réduction des approvisionnements, baisse de la consommation, échanges commerciaux quasi inchangés et stocks de clôture en-deçà des attentes.

L’USDA estime que l’offre devrait chuter de 8,6 millions de tonnes par rapport aux prévisions du mois de septembre, pour atteindre 1 064,2 millions de tonnes (contre 1 069,52 Mt en 2020/21).

Ceci serait surtout lié à des stocks de départ réduits en Iran et une production plus faible que prévu au Canada, en Iran et aux États-Unis, indique le rapport Wasde. De fait, la production iranienne est abaissée de 1,5 Mt à 13,5 Mt, celle du Canada de 2 Mt à 21 Mt, et celle des États-Unis de 1,4 Mt à 44,79 Mt.

La consommation mondiale de blé prévue pour 2021/22 est désormais de 787,1 Mt, soit 2,6 Mt de moins qu’évoqué le mois dernier (et contre 781,2 pour 2020/21). Les volumes échangés se maintiendraient à un peu plus de 199 Mt (contre 201 Mt en 2020/21), avec « des exportations plus faibles du Canada qui sont presque compensées par des exportations plus hautes (que prévu) depuis l’Australie, l’UE et l’Inde ».

Quant aux stocks de clôture, l’USDA les envisage à 277,2 Mt, une baisse de 6 Mt par rapport au mois de septembre et de 11 Mt par rapport à l’année passée, et un record depuis la campagne 2016/17.  

*World Agricultural Supply and Demand Estimates

Réagir à cet article

Sur le même sujet