Menu

L'info marché du jourLa récolte du maïs a pris du retard

89 % des surfaces de maïs français étaient jugés dans des conditions "bonnes à très bonnes" le 27 septembre (©Terre-net Média)
89 % des surfaces de maïs français étaient jugés dans des conditions "bonnes à très bonnes" le 27 septembre (©Terre-net Média)

La récolte de maïs grain peine à progresser en France, présentant un retard d’une dizaine de jours par rapport à la moyenne quinquennale.

D’après le rapport Cereobs de FranceAgriMer, le taux de surfaces récoltées en maïs était de seulement 2 % le 27 septembre, contre 31 % en 2020 à la même date. Pour l’essentiel, c’est dans la région Occitanie-Midi-Pyrénées que la moisson a pu avancer (à 16 % au 27 septembre, contre 5 % au 21 septembre).

Les conditions de cultures « bonnes à très bonnes » se sont maintenues à 89 % (bien au-dessus des 58 % de 2020) et la date médiane du stade « humidité du grain à 50 % » présente « un retard de 10 jours sur la moyenne 5 ans et de 12 jours sur celle de l’année dernière », lit-on dans le rapport.

Les récoltes peinent aussi à progresser en Ukraine, notait Marius Garrigue sur Terre-net le 1 er octobre : « 7 % seulement des chantiers terminés, contre 18 % fin septembre 2020 ».

Des retards de moisson qui tendent de plus en plus les marchés du maïs. Ils ont « terminé la semaine sur une note nettement haussière » vendredi 1 er octobre, rappelle l’expert, et les prix marquent à court terme « de nouveaux plus hauts en ce début de campagne », indique Agritel.

Le cabinet ajoute que les estimations de la Commission européenne vont dans le sens d’un « moindre potentiel de production » en maïs dans l’est européen : « la production européenne est désormais annoncée à 68,8 millions de tonnes ».

 

Réagir à cet article

Sur le même sujet