Menu

L'info marché du jourLes blés argentins se dégradent

La Bourse des grains de Buenos Aires estime que la prochaine récolte de blé en Argentine atteindra environ 19 Mt. (©Pixabay)
La Bourse des grains de Buenos Aires estime que la prochaine récolte de blé en Argentine atteindra environ 19 Mt. (©Pixabay)

Les gelées et le manque d'humidité entament de plus en plus le potentiel des blés argentins.

T andis que l’hiver touche bientôt à sa fin en Argentine, les conditions de cultures des blés s’y détériorent de plus en plus rapidement. Le 19 août, le Bage (Buenos Aires Grain Exchange) réduisait de 9 points son estimation des surfaces jugées dans un état « bon à excellent », la portant à 37 % contre presque 60 % un mois plus tôt.

La faute au stress hydrique et thermique. Les températures ont rapidement chuté fin juillet et début août dans les principales zones de production du pays et « le manque de précipitations affaiblit un peu plus la résilience des cultures », expliquait il y a quelques jours Marius Garrigue sur Terre-net.

Le Bage pointe que le manque d'humidité et les gelées dans les régions du nord et du centre du pays risquent de poser problème à court terme, sachant que le printemps approche et que certains blés sont en train d'entrer en phase reproductive.

Il tempère néanmoins en notant : « les gisements les plus productifs du sud du pays sont en bon état et compensent pour le moment les pertes de production plus au nord ».

Il évalue la production de blé à venir à 19 millions de tonnes (Mt) pour 6,5 millions d'hectares implantés, dont 12 Mt destinées à l'exportation sur la campagne de commercialisation 2021/2022. C'est moins que ce que prévoyait l'USDA dans son dernier rapport mensuel (20,5 Mt de blé argentin, dont 13,5 exportés).

Réagir à cet article

Sur le même sujet