Menu

L'info marché du jourChaleur inquiétante aux États-Unis

Le thermostat a plusieurs fois dépassé les 40 °C aux USA ces derniers jours. (©Pixabay)
Le thermostat a plusieurs fois dépassé les 40 °C aux USA ces derniers jours. (©Pixabay)

La canicule persistante outre-Atlantique entame l'état des cultures de blé de printemps, ce qui joue sur les estimations de volume et donc les cours mondiaux.

Les cultures souffrent dans le nord des États-Unis, du fait des conditions météo très chaudes et sèches ces derniers jours et, semble-t-il, vouées à perdurer encore quelque temps. « Les perspectives de fortes températures entretiennent ainsi un état déjà très dégradé des cultures de blé de printemps et accentuent les craintes sur la baisse des volumes de production », alerte ce matin le cabinet Agritel.

Le département américain de l’agriculture, l’USDA, a fortement réduit ses estimations du taux de blé de printemps « bon à excellent » : le ratio est actuellement à 11 %, au plus bas depuis 1988.

Conséquence : « Les prix du blé sont repartis vivement dans le vert ces derniers jours face à l’accentuation des risques climatiques », note Marius Garrigue sur Terre-net. Idem hier soir pour le maïs.

Réagir à cet article

Sur le même sujet