Menu

L'info marché du jour/ Qualité,rendementCraintes aux USA et en France en blé, au Brésil en maïs, mais pas aux US !

La récolte américaine de maïs pourrait être excellente, cette année, tant au niveau production que qualité. (©Pixabay)
La récolte américaine de maïs pourrait être excellente, cette année, tant au niveau production que qualité. (©Pixabay)

Nouveau point sur la météo, l'état des cultures et les perspectives de récolte, en quantité et qualité, de blé et de maïs chez plusieurs producteurs mondiaux.

En blé, aux États-Unis, l'USDA a encore réduit de 2 points son pourcentage de cultures de printemps "bonnes à excellentes" dans son dernier Crop Progress : 43 % contre 80 % l'an passé et 73 % en moyenne quinquennale. « Les notations des blés d’hiver ont, quant à elles, été remontées d’un point, à 48 %, mais elles restent inférieures à celles de 2019/20 à la même période : 51 % », ajoute Marius Garrigue sur Terre-net.fr.

En cause : « Le retour d’un climat sec et chaud qui risque de détériorer les potentiels de rendements et les qualités ces prochaines semaines, des variétés de printemps notamment. » L'état de ces dernières, déjà inquiétant, ainsi que les prévisions de sécheresse et chaleur pour tout le mois de juin aux USA et au Canada, ont « vivement fait rebondir les cours de la céréale ces derniers jours ». D'autant que celle-ci bénéficie d'un « regain d'intérêt » sur les marchés agricoles internationaux. 

En France, « la demande intérieure prend de l’ampleur, tant du côté des meuniers que des fabricants d’aliment du bétail », note Marius. Côté conditions culturales, les retards de développement suite au froid, du printemps en particulier, sont sources d'inquiétudes. Car ils pourraient se répercuter sur les moissons ! Or, cela « entraînerait une forte tension en début de campagne, compte tenu de la faiblesse des stocks de report », estime l'expert.

En maïs : contraste entre Amérique du Nord et du Sud !

Mais hier, « le blé a été tiré à la baisse par les prix du maïs », puisque 76 % des champs américains sont estimés "bons à excellents", soit + 2 points comparé à l'année précédente. Surtout ce chiffre a surpris des opérateurs, dépassant largement leurs attentes ! En outre, le maïs US « affiche une avance de développement notable, qui pourrait entraîner des chantiers de récolte précoces ». Attention cependant, la météo sèche et chaude, localisée pour le moment dans le nord, devrait « s’étendre à une partie de la Corn Belt dans les jours qui viennent ». 

Au Brésil en revanche, les perspectives de récolte continuent « d’être régulièrement révisée à la baisse ». AgRural a d'ailleurs à nouveau abaissé de 5 Mt ses estimations, à 90,9 Mt, soit 11,7 Mt de moins que la collecte précédente ! « Dans ce contexte, les fabricants d’aliment du bétail du nord de l’UE et d’Espagne se voient contraint de modifier leurs formulations. » 

Journaliste installation/transmission des exploitations

Réagir à cet article

Sur le même sujet