Menu

L'info marché du jourPlus de blé, moins de maïs et soja, que prévu en 2021 aux États-Unis

Selon le dernier rapport de l'USDA, les farmers américains sèmeraient moins de maïs qu'attendu par les marchés agricoles. (©Terre-net Média)
Selon le dernier rapport de l'USDA, les farmers américains sèmeraient moins de maïs qu'attendu par les marchés agricoles. (©Terre-net Média)

Si les surfaces US de blé dépasseraient en 2021 les prévisions, ce serait l'inverse pour le maïs et le soja, dixit le dernier rapport de l'USDA dévoilé hier.

Le verdict du ministère américain de l'agriculture sur les assolements US pour 2021 est tombé : 46,35 millions d'acres en blé, 91,44 millions en maïs et 87,6 millions en soja, c'est-à-dire respectivement 18,7 millions d'hectares, 36,8 millions et 35,3 millions. Si le chiffre annoncé en blé est supérieur de 2 millions d'acres (805 000 ha) à la surface emblavée l'an dernier et de 1,38 millions (555 000 ha) aux anticipations du marché, les estimations en maïs et soja sont en deçà de celles des opérateurs. 

Selon Marius Garrigue sur Terre-net.fr, les marchés agricoles anticipaient « 93,21 millions d'acre en maïs (37,6 millions d'hectares, soit presque 1 Mha de plus) et 90 millions d’acres en soja (36,4 millions d'hectares, soit 1 Mha de plus) ». Ainsi, le rapport de l'USDA d'hier, mercredi 31 mars 2021, a logiquement « propulsé les cours du maïs à la hausse », aux États-Unis mais pas seulement, tout comme ceux du soja. « Dans ce contexte, le prix du colza a lui aussi flambé, sur l’ancienne comme la prochaine campagne », ajoute Marius Garrigue. « Les cours du blé ont aussi vivement rebondi dans le sillage du maïs. » Même si les prévisions de surfaces sont « plutôt baissières ».

À l'image des stocks de blé US au 1er mars : 35,76 Mt, contre 34,6 Mt attendues. Pour le maïs, les réserves ont été réduites à 195,6 Mt (1,7 Mt sous les attentes du marché) et pour le soja, elles s’établissent à 42,57 Mt (le consensus prévoyait 41,75 Mt).

Journaliste installation/transmission des exploitations

Réagir à cet article

Sur le même sujet