Menu

[L'info marché du jour] Récoltes 2021Vers un nouveau record historique pour le blé et le maïs dans le monde ?

Cette campagne, la production mondiale de blé et de maïs pourrait dépasser le record historique de l'an dernier de 16 Mt et 50 Mt respectivement. (©Pixabay)
Cette campagne, la production mondiale de blé et de maïs pourrait dépasser le record historique de l'an dernier de 16 Mt et 50 Mt respectivement. (©Pixabay)

Le Conseil international des céréales (CIC) prévoit la plus grosse moisson mondiale de l'histoire en 2021, à 790 Mt en blé et 1 193 Mt en maïs !

 

La moisson 2021 pourrait battre le record historique de l'an dernier au niveau mondial, tant en blé qu'en maïs ! Selon le Conseil international des céréales (CIC), 790 Mt de blé et 1 193 Mt de maïs pourraient être collectées, comparé à 774 Mt et 1 139 Mt respectivement un an plus tôt. Une information qui a tiré les cours de ces céréales dans le rouge hier.

Stocks mondiaux de fin de campagne : en hausse en blé, en baisse en maïs.

« Certes l’organisme anticipe une vive progression de la consommation de blé mais le stock mondial de fin de campagne grimperait tout de même à 304 Mt, contre 292 Mt cette année », ajoute Marius Garrigue sur Terre-net.fr. En maïs en revanche, l'augmentation importante de la consommation ferait baisser de 10 Mt les réserves mondiales de fin de campagne, à 258 Mt.

En Europe : + 10 Mt de blé et + 5 Mt de maïs 

La commission européenne estime, quant à elle, la récolte de blé à venir pour les 27 à 126,7 Mt contre 117,1 Mt il y a an. « La production d’orge est attendue à 56,3 Mt (54,7 la campagne précédente) et celle de maïs à 71,2 Mt (64,9 Mt en 2020) », mentionne Agritel dans une note parue ce matin. 

79,8 Mt de blé en Russie.

« L’analyste russe Ikar a également relevé de 1,8 Mt son estimation de récolte nationale 2021, à 79,8 Mt », indique Marius Garrigue. « Rappelons que l’année passée plus de 85,5 Mt de blé avaient été récoltées », enchaîne Agritel. Depuis quelques jours, les autorités du pays annoncent une amélioration notable de l'état des cultures d’hiver. Par exemple, dans la région de Stavropol près de Krasnodar, 100 % ont levé et 60 % sont dans des « conditions jugées favorables ».

Une collecte encore décevante en colza

Côté demande internationale, elle reste peu dynamique en blé. « Les ventes réalisées ces derniers mois continuent toutefois de dynamiser l’activité portuaire en France, notamment à destination de l’Algérie, du Maroc et de la Côte d’Ivoire », précise Marius Garrigue. Quant au maïs, les exportations US ont atteint 4,5 Mt sur la seule semaine dernière, dont près de 4 Mt vers la Chine. « Bien que massif, ce chiffre avait toutefois été anticipé par le marché après les annonces quotidienne de l’USDA en S-1 et il n'a pas suffi à relancer la tendance dans le vert », explique l'expert.

Concernant le colza, les perspectives européennes tablent sur 16,73 Mt, par rapport aux 16,1 Mt produites l’an passé. En France, avec la diminution des assolements et les dégâts hivernaux dans les parcelles, « le Coceral anticipe une collecte de seulement 3,2 Mt, en retrait de 100 kt par rapport à l’année dernière, qui constituait déjà une récolte particulièrement décevante », précise Agritel.

Journaliste installation/transmission des exploitations

Réagir à cet article

Sur le même sujet