Menu

Électrification des machinesJohn Deere installe la première boîte électrique eAutoPowr sur son 8R410

Joskin installe deux essieux moteur sur sa tonne à lisier, alimentés par le tracteur, qui gagne en motricité. (©John Deere)
Joskin installe deux essieux moteur sur sa tonne à lisier, alimentés par le tracteur, qui gagne en motricité. (©John Deere)

John Deere annonce l'arrivée de son concept de transmission électrique sur les tracteurs de la gamme 8R410, version R, RT et RX. Les éléments hydrauliques ont laissé leur place à des pièces électriques, qui offrent davantage de capacité de traction, de l'accélération et la possibilité d'emmener des outils plus larges. Sans oublier la possibilité d'utiliser l'électricité pour alimenter les outils, à l'image de la tonne à lisier Joskin à essieux moteur. Une médaille d'or Agritechnica qui devient réalité.

Transmission électrique eAutoPowr
Sur la transmission eAutoPowr, les composants hydrauliques sont remplacés par des éléments électriques. (©John Deere)
 

John Deere dévoile la première transmission électrique développée en partenariat avec Joskin. Le dispositif est désormais disponible en option sur la gamme de tracteurs 8R410, qu'il s'agisse du R (à roues), du RT ou du RX. C'est une étape importante dans le parcours de la marque vers l’électrification des tracteurs.

La technologie avait reçu la médaille d'or à Agritechnica en 2019, un peu plus de deux ans plus tard, le concept est commercialisé. L'idée est d'équiper les engins de plus de 400 ch d'une transmission à variation continue dont les composants hydrauliques sont remplacés par de l'électrique. Le constructeur a baptisé le système eAutoPowr. Les deux moteurs électriques sans balai sont pratiquement inusables et la durabilité du groupe motopropulseur dépasse les autres concepts déjà proposés.

480 V disponibles également pour alimenter l'outil

En outre, la conception est plus simple, elle permet de diagnostiquer en temps réel les problèmes techniques. Le système est conçu pour alimenter la transmission mais aussi pour fournir jusqu’à 100 kW de puissance électrique pour des équipements externes via un courant alternatif triphasé à fréquence variable de 480 V. La première application a été développée en partenariat avec Joskin.

Le dispositif est combiné avec l'essieu moteur du constructeur belge : deux essieux sur la tonne à lisier sont également électrifiés pour renforcer la motricité de l'ensemble. Le poids de l'outil est utilisé pour augmenter la traction. Outre ce bénéfice, le patinage diminue et le guidage est d'autant plus précis.

 

Autre avantage côté tracteur : inutile de lester autant le tracteur tout en préservant la productivité de la machine. À l’aide du système eDrive, l’entraînement électrique est enclenché pour empêcher le patinage des roues. La tolérance de l'opérateur est paramétrée sur le terminal, le système soutient le tracteur en permanence, ou seulement dès que cela est nécessaire puisque le seuil est atteint. Au-delà de l'innovation technique, c'est le confort de conduite qui s'en ressent. Moins de bruit en cabine, et une régulation efficace de la vitesse. Sans oublier la capacité d'accélération impressionnante ! Enfin, en dessous de 5 km/h, la transmission est entièrement électrique, un peu à l'image des véhicules hybrides.

Réagir à cet article

Sur le même sujet