Menu

Nouveauté tracteurJohn Deere dévoile sa dernière génération de tracteurs de la série 6R

La nouvelle génération de tracteurs de la série 6R monte en technologie. (©John Deere)
La nouvelle génération de tracteurs de la série 6R monte en technologie. (©John Deere)

Absence des salons ne rime pas avec absence de développement. John Deere lève le voile sur la dernière génération de tracteurs de la série 6R : davantage de technologie et des réglages ultra simplifiés pour rendre les machines faciles à utiliser, et ce, même par des opérateurs novices. Par exemple, aussitôt que l'engin quitte le champ, les données sont disponibles sur le Cloud. L'agriculteur peut précharger des paramètres et la machine se règle automatiquement ensuite. Sans oublier que le catalogue s'étoffe grâce à un modèle supplémentaire côté 4 cylindres, et idem côté 6 cylindres. Les premières unités devraient être disponibles dès l'été 2022.

La gamme 6R de John Deere lancée en 2011 se modernise et fait un bond en avant en matière de technologie et de capacités, au champ comme sur la route. La série compte 14 modèles dont la puissance s’étale de 110 à 250 ch, en version quatre et six cylindres, et sans oublier les deux modèles supplémentaires, les 6R 150 et 6R 185, qui complètent l’offre.

Principale avancée technologique : le système 1-Click-Go-AutoSetup. La configuration du tracteur et de l’outil s’en trouve grandement simplifiée et la marque annonce jusqu’à 90 % de clics en moins sur le terminal pour piloter les fonctions de l’engin. L’agriculteur peut tout piloter depuis le Cloud et peut aussi préplanifier des tâches. Bordures de champs, passages de guidage et préconisations… tout est programmable.

Transfert de données automatiques

Aussitôt que le tracteur quitte la parcelle, les données sont automatiquement enregistrées et mises à disposition sur le web. Sans doute une réponse intéressante aux problématiques de main d’œuvre, les conducteurs novices gagnent en précision et en fiabilité, ce qui limite le risque d’erreur. Outre l’AutoSetup, le constructeur a également intégré des fonctionnalités qui améliorent le confort de l’utilisateur.

À l’image de la suppression du tableau de bord derrière le volant qui rehausse la visibilité vers l’avant. Les informations sont désormais affichées sur le montant droit de la cabine. À souligner le joystick électrique, particulièrement utile pour les travaux de manutention au chargeur frontal. L’opérateur choisit l’emplacement des boutons et inverse le sens de marche du tracteur via l’inverseur. Côté sécurité, le joystick détecte automatiquement la présence de la main, ce qui met fin à la trappe de sécurité.

La cabine des nouveaux John Deere 6R
Fini le tableau de bord derrière le volant. Pour gagner en visibilité ,la marque installe un écran sur le montant de la cabine. (©John Deere)
 

Le chargeur frontal embarque un dispositif de pesée dynamique capable de peser le contenu même lorsque le tracteur se déplace. Inutile de s’arrêter, fini le temps perdu. Sans oublier le retour à la position initiale en un clic, qui facilite la manœuvre. Idem avec la fonction de mise à niveau automatique. Un point intéressant qui évite la perte de chargement.

De 20 à 40 ch de surpuissance selon le nombre de cylindres

Question moteur, le bloc bénéficie d’une surpuissance qui intervient dans les phases de transport, les applications à la prise de force ou encore le débit hydraulique. Dans ce cas, les modèles à quatre cylindres profitent de 20 ch supplémentaires, 40 pour les six cylindres.

Fin 2022, tous les récepteurs satellite StarFire gagneront en efficacité, quel que soit le niveau de précision choisi. La stabilité du signal devrait être supérieure, surtout dans les zones ombragées.

Les ingénieurs de l’usine de Mannheim ont également planché sur le design en optant pour le look des grands-frères grâce à la forme du capot moteur et des rétroviseurs. Le système de numérotation a également été emprunté aux séries 7R, 8R et 9R. Les chiffres juste après indiquent directement la puissance nominale du moteur.

Boîte AutoQuad Plus ou AutoPowr IVT

Point de vue transmission, la marque propose soit une boîte AutoQuad Plus, soit la variation continue AutoPowr IVT. Le 6R 185 s’oriente vers les exploitants en quête d’un tracteur six cylindres compact, polyvalent et dont le travail principal est le transport. L’empattement court de 2,76 m en fait l’un des plus courts, les autres machines étant plutôt de 2,8 ou 2,9 m.

Le 6R 150 est désormais le plus puissant modèle quatre cylindres de la série, qui bénéficie de 2,58 m d’empattement. Un gabarit idéal en matière de manœuvrabilité. A vide, la bête accuse 6,5 t sur la bascule ; il est homologué pour 10,45 t soit une charge utile de 4 t ! Enfin, le relevage hydraulique arrière gagner 12 % de capacité de levage et profite de 155 l/min de débit d’huile. De quoi limiter les temps de cycle lors de travaux au chargeur frontal.

Réagir à cet article

Sur le même sujet