Menu

Jeunes agriculteursQue prévoit la prochaine édition des Terres de Jim à Outarville (Loiret) ?

Terres de Jim se tiendra du 9 au 11 septembre à Outarville (28). (©Terres de Jim)
Terres de Jim se tiendra du 9 au 11 septembre à Outarville (28). (©Terres de Jim)

Organisé tous les ans à la rentrée, le rendez-vous grand public de Jeunes Agriculteurs, Terres de Jim, se tiendra du 9 au 11 septembre à Outarville, dans le Loiret. Entre animations, concerts et démonstrations de toutes sortes, cette grande fête agricole de plein air sera aussi l’occasion d’échanger avec les visiteurs sur des thématiques plus sociétales.

Terres de Jim, le rendez-vous annuel de Jeunes Agriculteurs, revient cette année à Outarville, dans le Loiret, du 9 au 11 septembre. La plus grande fête d’Europe à ciel ouvert sera peut-être l’occasion d’annonces politiques, comme ce fut le cas l’année dernière avec la visite d’Emmanuel Macron annonçant les avancées sur l’assurance récolte. JA attend notamment des précisions sur la future loi d’avenir, et espère la visite du ministre de l’agriculture.

De nombreuses animations grand public

Les trois jours seront de toute façon riches en animations et en évènements, pour le plaisir des 100 000 visiteurs attendus sur les 55 hectares du site. Les produits agricoles seront mis à l’honneur dans les Halles de Jim, avec un focus spécifique sur les produits locaux (et la tentative de battre le record du plus grand pithiviers, gâteau local à base de pâte feuilletée et de crème d'amandes).   

Comme tous les ans, des démonstrations de matériel agricole, concours de labour, moiss-bat cross, mais aussi des animations comme le labyrinthe géant auront lieu tout au long de l’évènement qui accueillera aussi différents artistes – Amel Bent, Claudio Capeo, Jérémy Frérot…- en concert le samedi soir.

Un train à vapeur pour parcourir le site

Si la grande roue surplombe habituellement le lieu de l’évènement, JA a fait le choix, cette année, de la remplacer par un train à vapeur. Sur 1,5 km de rails, deux locomotives et leurs wagons circuleront et s’arrêteront aux quatre gares mises en place sur le parcours.

Dans la Beauce, le paysage étant peu varié, la grande roue présentait en effet moins d’intérêt que le train qui constitue « un clin d’œil à l’histoire de la région », explique Charles Perdereau, président de Jeunes Agriculteurs du Loiret : dans cette zone sucrière, un train passait, à l’époque, sur les lieux de la manifestation pour acheminer les betteraves aux sucreries de Toury et de Pithiviers, explique-t-il.

Evoquer les sujets tabous

Enfin, Terres de Jim sera aussi l’occasion « de brasser toutes les thématiques taboues dans le monde agricole », ajoute-t-il. Gestion de l’eau, utilisation des engrais, des produits phytosanitaires, seront ainsi abordés avec le public, tout comme la problématique des pollinisateurs, ou la question des certifications comme la HVE, indique-t-il.

Réagir à cet article

Sur le même sujet