Menu

Concours Make IT AgriFavoriser les innovations qui collent aux besoins des jeunes agriculteurs

Pour la première fois, le concours d'innovation agricole Make IT Agri, qui s'adresse aux élèves ingénieurs, va se faire en partenariat avec Jeunes Agriculteurs. Au réseau JA de faire remonter, aux participants, les idées et besoins des producteurs récemment ou bientôt installés.

La 5e édition du concours Make It Agri, qui débutera en septembre 2022, est déjà dans les starting-blocks. Et pour cause, elle comporte une étape supplémentaire : le lancement d'un appel à manifestation d'intérêt auprès de Jeunes Agriculteurs, partenaire pour la première fois de l'événement.

Pour rappel, ce concours met en compétition les étudiants en 2e ou 3e année d’école d’ingénieur, de tous secteurs, et qui veulent concevoir une innovation numérique, robotique ou informatique pour favoriser « l'agriculture et l'alimentation durables et améliorer les pratiques, du champ à l'assiette ». Jusqu'à présent, les sources d'inspiration des candidats étaient internes à leur établissement.

« Mettre en lien jeunes producteurs et inventeurs »

Le réseau JA doit faire remonter, jusqu'au 15 mai, les idées et besoins des jeunes producteurs agricoles en matière d'innovations. Objectif : que celles-ci collent le plus possible aux attentes concrètes du terrain. Les meilleures propositions seront transmises aux élèves ingénieurs, qui devront présenter une solution adaptée lors d'un hackathon en octobre 2022.

Cette seconde possibilité de concourir pour Make IT Agri a été lancée au salon de l'agriculture sur le stand de JA, en présence de la Fondation Avril et du fondateur de la start-up Agri Builders qui, depuis 2017, développe des alternatives aux méthodes conventionnelles de traitement des cultures. Selon Samuel Vandaele, président du syndicat, c'est un moyen de « mettre en lien les jeunes agriculteurs avec de jeunes inventeurs ».

Le concours Make IT Agri : qu'est-ce que c'est ?

Depuis quatre ans, Make IT Agri est organisé par la Fondation Avril, l’Académie de l’Agriculture, AgroParisTech et la Fondation Lemarchand. Environnement (préservation de la biodiversité, gestion de l'eau, lutte contre le réchauffement climatique, etc.), économie, amélioration des sols et des procédés, sécurité alimentaire, modes de consommation... les innovations en lice doivent favoriser au moins l'un de ces aspects. Le but étant de sensibiliser les jeunes à ces enjeux à travers les nouvelles technologies.

Lancée le 15 septembre dernier, la 4e édition du concours doit se terminer le 16 juin, avec le passage devant le jury (composé d'experts du numérique et du monde agricole) des finalistes d'AgroParisTech, Centrale Lyon, EI Purpan, Unilasalle Beauvais, de l'École des Ponts et l'Icam. 15 min seront consacrées à la présentation du projet, qu'ils sont venus pitcher au salon de l'agriculture, suivies de celle du prototype de l'innovation et de 15 min de questions. Les participants devront également remettre un dossier d'une vingtaine de pages. Les trois gagnants seront ensuite désignés. 3 000 € seront alloués au premier prix, 2 000 € au deuxième et 1 500 € au troisième.

Les inscriptions sont closes depuis mi-décembre et les équipes favorites ont été sélectionnées et dévoilées sur les réseaux sociaux. En effet, pour participer, il faut se mettre par groupes de 2 à 6 personnes, du même établissement ou non. Six mois, de mi-janvier à mi-juin, sont réservés à la conception d'une maquette opérationnelle. Les jeunes peuvent se faire aider par des professionnels du domaine en question et doivent préparer un pitch pour les Rencontres Make IT Agri début juin. Dans ce cadre, ils peuvent aussi bénéficier d'un accompagnement à la création d’entreprise.

Retrouvez les infos essentielles sur le concours Make IT Agri, en vidéo :

Réagir à cet article

Sur le même sujet