Menu

Baisse des taux d’intérêtLe Crédit mutuel reste confiant sur l’avenir des dispositifs de prêts bonifiés

Méthaniseur dans un silo à grains. (©Terre-net Média)
Méthaniseur dans un silo à grains. (©Terre-net Média)

Les taux d’intérêt bancaires n’ont jamais été aussi faibles. Ils concurrencent les taux en vigueur des prêts bonifiés pour financer les projets des agriculteurs. Karim Ganai, responsable marché de l’agriculture au Crédit mutuel de Bretagne, a répondu aux questions de Terre-net Média.

Pour Karim Ganai, responsable marché de l’agriculture au Crédit mutuel de Bretagne, les candidats à l'installation pourraient a priori se détourner des banques agricoles pour financer leurs projets compte tenu de la faiblesse des taux d’intérêt. « Mais cela devrait être limité car les JA trouvent généralement auprès des banques "agricoles" une proximité géographique, des compétences et des offres particulièrement adaptées à leur métier. »

Les futurs agriculteurs ont en fait « toujours intérêt à acquérir le statut de JA. Ils vont bénéficier d’un encadrement, de conseils et d’informations de la part de professionnels et de l’administration, propices à la bonne constitution de leur projet d’installation ».

Pour lire l’intégralité de l’interview de Karim Ganai, cliquez-ici.

 

Réagir à cet article

Sur le même sujet