Menu

« Les jeunes talents de l'agriculture »Gaëlle veut s'intégrer au plus vite à la vie de la ferme et dans le voisinage

Gaëlle était coiffeuse. Jusqu'au jour où elle a eu un double coup de foudre : pour Fabien, jeune agriculteur, et pour le métier d'éleveuse de vaches laitières. Tout va très vite : trois mois après, elle habite à la ferme, et au bout de neuf, elle devient salariée. Il faut dire qu'elle s'est faite rapidement à sa nouvelle vie. Plus d'infos dans son témoignage, septième de la série présentant, en quelques lignes, les spécificités des parcours et projets des jeunes agriculteurs qui ont inspiré le livre de Christophe Dequidt, consultant, et de son épouse Sylvie : "Le tour de France des jeunes talents de l'agriculture".

Rien ne laissait prévoir que Gaëlle, coiffeuse en Charente-Maritime, deviendrait éleveuse de vaches laitières. Même si elle aime les animaux et les défis. Sa rencontre avec Fabien, jeune agriculteur, va doublement bouleverser sa vie, et plutôt rapidement. En à peine trois, elle s'installe avec lui et en neuf, elle quitte son emploi pour être salariée sur la ferme. Elle s'y intègre aussi vite. « Je ne suis pas de nature inquiète » et « je me sentais bien épaulée », confie-t-elle.

L'une de ses préoccupations cependant est de s'« intégrer au mieux au voisinage ». Alors, pour limiter les odeurs, notamment au moment de l'épandage, elle et Fabien décident d'installer un méthaniseur. Mais ce type de projet est également souvent mal perçu par la population. C'est pourquoi le couple ne l'alimentera qu'avec du lisier, des coupes d'intercultures et des déchets de céréales. Pour autant, les producteurs ont bien conscience que leur démarche ne sera réellement acceptée que s'ils parviennent à en « prouver les bienfaits ». Une amie de Gaëlle, Magalie, qui veut se lancer dans le maraîchage, va les y aider...

 

Journaliste installation/transmission des exploitations

Réagir à cet article

Sur le même sujet