Menu

Grippe aviaireAucune exploitation agricole touchée dans les Ardennes

Aucun élevage des 45 communes des Ardennes sous surveillance depuis la détection fin janvier d'un foyer épidémique dans une basse-cour n'est contaminé par l'influenza aviaire, selon les résultats communiqués vendredi par la préfecture.

Un premier foyer d'influenza aviaire (communément appelée grippe aviaire) avait été détecté chez un particulier le 29 janvier à Lucquy, entraînant une zone de protection de 3 km autour et une zone de surveillance de 10 km.

« Des contrôles ont été diligentés dès le 1er février dans l'ensemble des deux zones. Les résultats confirment l'absence de circulation du virus de l'influenza aviaire dans les élevages à ce stade », précise la préfecture des Ardennes dans un communiqué. « En outre, les premières conclusions de l'enquête épidémiologique menée par les services vétérinaires permettent de désigner la faune sauvage comme étant à l'origine de l'épizootie ».

Mais « un premier cas d'influenza aviaire hautement pathogène en milieu naturel (moineaux) vient d'être confirmé sur la commune de Poix-Terron ». « Cette découverte invite à rappeler les mesures de biosécurité à respecter, notamment au sein des basses-cours de particuliers, afin d'endiguer la diffusion du virus de la grippe aviaire : claustration des volailles, vigilance, et alerte en cas de mortalité et de signes cliniques anormaux », poursuit-elle.

Réagir à cet article

Sur le même sujet