Menu

Filière viande bovineLes abattages de vaches continuent de progresser

Le Service de la statistique et de la prospective du ministère de l’Agriculture a recensé plus de 167.000 abattages de vaches, soit une progression de 7 % par rapport à leur niveau de 2013. Tous les chiffres du ministère pour novembre 2014.

« En novembre 2014, les abattages totaux de bovins, corrigés des variations journalières, sont supérieurs de plus de 1 % au niveau de novembre 2013 », selon une étude du Service de la statistique et de la prospective du ministère de l’Agriculture.

« Avec plus de 167.000 têtes, les abattages de vaches continuent à progresser. Ils sont supérieurs de 7 % à ceux de 2013 et rejoignent les abattages moyens des mois de novembre de la période 2009-2013. Cette hausse est liée un afflux de vache laitières dans les abattoirs. Le poids moyen des animaux abattus est de 346 kg en 2014 contre 345 kg en moyenne en 2013. Depuis le début de l’année, les abattages totaux de vaches sont supérieurs de près de 2 % à 2013.

En novembre 2014, la mise à la réforme plus importante de vaches laitières continue à peser sur les cours. Ainsi, le cours moyen des vaches de type « O » est en retrait de plus de 11 % par rapport au niveau de 2013. Cette baisse contribue également à tirer les cours des vaches de type « R » vers le bas. 

En novembre 2014, les abattages de taurillons sont inférieurs à ceux de 2013. Avec près de 75.000 têtes, ils sont ainsi en retrait de plus de 5 %. Sur l’année 2014, les abattages totaux de jeunes bovins sont inférieurs de plus de 3 % à 2013.

A 3,68 €/kg carcasse, le cours moyen des jeunes bovins se redresse sur le mois de novembre probablement sous l’effet de la baisse de l’offre. Il reste néanmoins en dessous de plus de 4 % du niveau soutenu de 2013 et se rapproche des cours moyens de ces cinq dernières années.

Avec près de 111.000 têtes, les abattages de veaux de boucherie entament leur baisse saisonnière de fin d‘année. Ils sont inférieurs de 1 % au niveau de 2013.

Le prix des aliments en baisse de 5 %

Traditionnellement en hausse à partir de septembre, le cours moyen du veau de boucherie progresse légèrement en novembre. Néanmoins à 6,06 €/kg carcasse, il reste en retrait de près de 4 % au niveau de 2013.

En octobre 2014, la production totale de bovins s’établit à plus de 535.000 têtes soit supérieure de 1 % à celle d’octobre 2013. Depuis le début de l’année 2014, la production totale bovine est légèrement inférieure à 2013.

La production de bovins finis atteint 413.000 têtes. Elle est supérieure de près de 5 % à 2013. L’augmentation de près de 6 % des abattages a contribué à cette hausse, les exportations de bovins finis ayant atteint en octobre un niveau très faible. 

«L’indice Ipampa des aliments pour gros bovins continue à baisser. En octobre 2014, il est en retrait de plus de 5 % par rapport à 2013. L’indice Ipampa des céréales connaît la baisse la plus importante. Il est inférieur de 18 % au niveau d’octobre 2013 et de 16 % pour les dix premiers mois de 2014. »

Réagir à cet article

Sur le même sujet