Menu

Revue des réseauxUn agriculteur sur deux a déjà ensilé ses maïs

Selon les régions, les chantiers d'ensilage ont plus d'un mois d'avance (©Terre-net media)
Selon les régions, les chantiers d'ensilage ont plus d'un mois d'avance (©Terre-net media)

Cette année, les ensilages de maïs battent des records de précocité : au 6 septembre, près de la moitié des agriculteurs français avaient déjà ensilé leur maïs fourrage.

D’après un sondage Web-agri réalisé du 30 août au 6 septembre 2022, 47 % des agriculteurs ont déjà réalisé leurs chantiers d’ensilage, et 29 % estiment ensiler avant le 15 septembre. Au regard des précédentes campagnes, l’année 2022 est particulièrement précoce : d’après un ancien sondage Web-agri, 47 % des éleveurs planifiaient leurs chantiers d’ensilage de maïs pour le mois d’octobre lors de la campagne 2021. Cette année, 5 % des répondants envisagent d'ensiler après cette date.

Des chantiers particulièrement précoces

Début des ensilages le 2 septembre chez Valentin Werther, responsable d'une ferme laitière bio en Vendée. 

Et place au bâchage chez Quentin Godart dans le Nord (59). 

Pendant ce temps, les chantiers se terminent chez Antoine Thibault, et Michel Saillard, tous deux éleveurs de vaches laitières en Normandie. 

Même constat dans le Maine-et-Loire (49) où les ensilages de maïs fourrage ont lieu avec un mois d'avance. 

Réagir à cet article

Sur le même sujet