Menu

Enseignement agricolePlus 6 000 inscrits et 9 000 apprentis pour cette rentrée 2021

Nombre d'inscrits, d'établissements, d'apprentis, de filles, etc., taux de réussite aux examens et d'insertion professionnelle... Chaque année, la rentrée scolaire est l'occasion de faire le point sur l'enseignement agricole en quelques chiffres clés. À noter comme évolution notable cette année : un bond de 6 000 inscriptions au total et de l'apprentissage en particulier, qui accueille 9 000 jeunes de plus que l'an dernier.

enseignement agricole en 2021 en chiffres
(©Ministère de l'agriculture)
 

  • 216 512 élèves, étudiants et apprentis avec : 

- de plus en plus de filles (44 %) [elles sont majoritaires dans l'enseignement supérieur (contre 20 % en 1975) mais représentent seulement 25 % des apprentis] ;

- mais seulement 1/10e d'enfants d'agriculteurs/agricultrices (4/10 en 1990) ;

- et toujours plus d'apprentis (45 717) : + 9 000 en un an.

chiffres enseignement agricole rentree 2021
(©Ministère de l'agriculture)

  • 806 établissements scolaires

427 lycées agricoles : 217 publics et 210 privés

368 MFR

11 centres médicoéducatifs

  • 141 CFA (centre de formation d'apprentis) : 94 publics et 47 privés.
  • 17 établissements d'enseignement supérieur agronomique, vétérinaire et de paysage

11 publics, 6 privés + 2 d'enseignement à distance avec un nombre d'élèves x 3 depuis 1975.

  • 174 Eplefpa (établissements publics locaux d'enseignement et de formation professionnelle agricole) regroupant  :

Les 217 lycées publics d'enseignement général, technologique et professionnel.

94 CFA (centre de formation d'apprentis). 

156 CFPPA (centre de formation professionnelle et de promotion agricoles).

192 exploitations agricoles [62 ateliers de bovins lait, 52 de bovins viande et 19 % en AB (67 % avec au moins une production)].

35 ateliers technologiques à vocation pédagogique et centres équestres.

Près de 19 000 ha cultivés (24,5 % en bio).

(4,5 millions d'heures/an de formation sont délivrées dans ces exploitations et ateliers pour l'acquisition de compétences professionnelles. Ces derniers ont une activité réelle de production/commercialisation. Ils assurent aussi une mission d'expérimentation et d'accompagnement pour l'amélioration de la performance agricole et l'adaptation aux évolutions du secteur).

  • > 80 % de taux de réussite aux examens (tous diplômes confondus depuis 2011), 93 % en 2020 (cf. infographie ci-dessous ) :

- en progression dans les niveaux de formation les plus élevés [Bac pro, techno, S option agricole (EAT, c'est-à-dire écologie/agronomie et territoires), BTSA] ;

- supérieurs à ceux de l'enseignement général ;

- avec poursuite d'études pour 6/10 diplômés dans les 3 ans.

taux de reussite aux examens agricoles 2019
(©Ministère de l'agriculture)

  • 85 % de taux d'insertion professionnelle (3 ans après l'obtention du diplôme) :

Capa : 76 % ; Bac : 89 % ; BTSA : 92 % ; Ingénieurs : 84 % dès 6 mois et 92 % au bout d'un an (pourcentages supérieurs après un apprentissage).

Avec un CDI pour 52 % des BTSA, 46 % des bacheliers et 38 % des Capa ;

  • 38 % du budget du ministère de l'agriculture

Sources de l'article : chiffres 2021 de la DGER, "Portrait de l'enseignement agricole" édition 2021 du ministère de l'agriculture, webinaire du Cneap (Conseil national de l'enseignement agricole privé) de mars 2021, intitulé "Me former dans l'enseignement agricole, le champ des possibles" et diffusé sur Youtube.

Sommaire

Enseignement agricole

Journaliste installation/transmission des exploitations

Réagir à cet article

Sur le même sujet